Nathalie Gopee, seule maire PMSD issue de la victoire de l’Alliance Lepep aux dernières élections municipales, se définit comme « une politicienne oeuvrant dans le social ». Pour redonner à Curepipe son titre de Ville Lumière, elle estime qu’il faudra s’occuper de tous les aspects touchants à l’environnement.
Comment vous sentez-vous après votre récente élection au poste de maire ?
Je suis dans mon élément parce que je sens que, maintenant, je peux faire bouger les choses. Auparavant, je n’étais que conseillère municipale et présidente du comité du Bien-être social, et je sentais que cela ne suffisait pas par moments. À présent, je peux vraiment venir en aide à ma ville. Je compte rester humble.