Ordures pour certains, matière première pour elle. Chez Nathalie Koenig, passionnée d’artisanat, tout se recycle. Scope l’a rencontrée dans son petit coin nature à L’Escalier.
Colliers, sacs, ceintures, robes, boléros, tours de cou, bonnets… Autant de créations artisanales qui prennent forme à base de matières détournées – principalement les tirettes en aluminium.
Depuis de nombreuses années, Nathalie Koenig vit de cette passion du recyclage. Discrètement, elle a su se forger une réputation dans cet univers peu commun. Elle confie que l’inspiration lui vient “de la nature et du sens caché des choses”.