La franchise internationale Kentucky Fried Chicken (KFC) s’est vue décerner, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre dernier, le National Disability Excellence Award 2014 par le ministère de la Sécurité sociale, de la Solidarité nationale et de la Réforme des institutions. Cela, pour l’accompagnement soutenu de l’entreprise envers les sourds de la Society for the Welfare of the Deaf, dont une dizaine sont employés aux KFC d’Ebène et de Flacq.
Cet award a été créé en vue d’encourager et récompenser les employeurs ayant recruté des employés souffrant d’un handicap et qui excellent dans leur domaine.
Cette année c’est KFC qui rafle le premier prix. La chaîne qui a fait sa renommée dans le poulet frit, emploie depuis 2011, en partenariat avec la Society for the Welfare of the Deaf, plusieurs sourds dans ses branches d’Ebène et de Flacq.
Le leader de la restauration rapide démontre ainsi que l’employabilité des sourds n’est pas un voeu pieux. “Nous sommes honorés de cette récompense qui vient reconnaître nos efforts et notre engagement envers les sourds à Maurice. Je remercie la Society for the Welfare of the Deaf, notre partenaire principal, et je dédie cette récompense à nos nombreux employés qui contribuent à la réussite de l’entreprise”, déclare Junaid Muslun, Managing Director de KFC, à travers un communiqué de presse.
C’est par une visite dans un restaurant KFC en Inde, inspiré du ‘Silent Store’ de la Malaisie, que l’équipe a eu le déclic. “C’était en 2010. Ceux présents ont trouvé qu’il était possible d’en faire de même ici à Maurice. Nous avions été agréablement surpris par l’accueil et l’ambiance qui y régnaient. De retour à Maurice, nous avons voulu réaliser ce projet et nous avons débuté un partenariat avec la Society for the Welfare of the Deaf. Les élèves présélectionnés ont suivi une formation chez KFC, alors que certains de nos employés et responsables ont suivi un apprentissage à la langue des signes. Nous avons adapté ensuite nos équipements et embauché nos premiers employés sourds”, souligne-t-il. 
KFC ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisque l’entreprise continue sa collaboration avec la Society for the Welfare of the Deaf et compte former d’autres sourds pour être employés dans des branches de KFC à travers le pays.
Pour Noorjehan Joonas, présidente de la Society for the Welfare of the Deaf : “KFC est un bel exemple à suivre car ses dirigeants ont cru en la capacité des sourds à évoluer dans un environnement de travail comme un autre. Cette récompense vient ainsi certifier leur engagement sur le terrain et transmet un signal fort qu’une personne handicapée peut contribuer à la réussite d’une entreprise.”?