Les établissements scolaires, les instances du secteur public et privé fermeront leurs portes demain. Berguitta oblige, les travailleurs auront droit à un congé forcé. C’est l’annonce faite ce mardi 16 janvier par le ministre Étienne Sinatambou, lors d’une conférence de presse aux côtés des membres de la cellule de crise du NEOC. Cela du fait que la station météo de Vacoas prévoit de passer à l’alerte 3 pour Maurice à 4h demain matin.

Au vu de l’intensité du cyclone tropical Berguitta que des prévisionnistes comparent aux cyclones Gervaise en 1975 et Hollanda en 1994, et de la menace directe qu’il représente pour Maurice, le ministre de l’Environnement estime qu’il est préférable de donner le temps nécessaire aux gens pour consolider leurs habitations, évacuer si besoin et faire les provisions nécessaires.

Selon le directeur adjoint de la station météorologique de Vacoas Prem Goolaub « d’après les dernières observations météorologiques, le cyclone Berguitta pourrait traverser Maurice de l’Est à l’Ouest pour se diriger vers la Réunion. L’oeil du cyclone pourrait donc traverser Maurice dans la soirée de mercredi à jeudi. Cela fait très longtemps que nous n’avons pas eu un cyclone qui traverse Maurice directement, et si tel est le cas, celui-ci pourrait nous amener des rafales de plus de 200km/h». Le  ministre Sinatambou souligne que « des rafales de 107km/h ont déjà été ressenties aujourd’hui sur la Montagne des Signaux et des rafales de 80km/h à Quatre Bornes alors que nous ne sommes qu’en classe 2 ».

Le National Disaster Risk Reduction and Management Centre (NDRRMC) a identifié plusieurs zones à risques telles Quatre-Soeurs, Chitrakoot, Vallée Pitot et Canal Dayot. Ces régions avaient d’ailleurs été sujettes à plusieurs accumulations d’eau depuis le début de l’année, nécessitant l’intervention des pompiers et des éléments de la SMF.

Les autorités sont sur le pied d’alerte et des véhicules blindés seront utilisés si besoin pour les évacuations d’urgence. Le commissaire de police, Mario Nobin fait un appel à la population pour qu’elle prenne ses responsabilités « Il y a la responsabilité individuelle, la responsabilité communautaire et la responsabilité de l’état. Chacun doit prendre ses responsabilités et se mettre déjà en lieu sûr, ainsi que les documents importants tels que la carte d’identité, les actes de naissance et les objets de valeur. En ce qui concerne la responsabilité communautaire, vous devez vous entraider entre voisins. Nous avons la chance de se préparer plusieurs heures à l’avance, donc vous prendre le maximum de précautions nécessaires ».

Parallèlement à Rodrigues, où le temps reste nuageux à couvert avec des pluies intermittentes, modérées à fortes par moments et accompagnées d’orages, l’avis de pluies torrentielles est toujours valable jusqu’à 18h. La météo a aussi émis un avis de vent fort et forte houle valable jusqu’à 4h mercredi 17 janvier 2018.

Les officiers de la Rodrigues Emergency Operation Command (REOC)  sont également en alerte depuis hier.

À ce stade, les intempéries ont conduit 25 personnes à se réfugier dans les centres de refuge de Rodrigues. Ils étaient à cette après-midi à 6 à Vangard, 4 à Jardin Mamzel, un à Quatre Vents, 15 à Ile Michel et 2 à Cascade Jean Louis.

Outre des poches de brouillard sur les hauteurs, la station météo prévoit des accumulations d’eau dans certains endroits et l’inondation des radiers.