La National Employment Policy sera bientôt introduite à Maurice. Son objectif est de répondre aux problèmes du chômage à Maurice. Ainsi, un atelier de travail a été organisé, les 22 et 23 mai, pour discuter des formules à adopter pour l’élaboration de la NEP. A cette occasion, le ministre du Travail, Soodesh Callichurn a rappelé qu’un des grands défis à relever « c’est l’emploi chez les femmes et les jeunes ».

Le nombre de chômeurs en 2017 avait atteint 41 800, dont 19 300 de moins de 25 ans, a souligné Soodesh Callichurn, ministre du Travail, lors d’un atelier de travail portant sur une National Employment Policy. Ces 19 100 chômeurs ne possèdent pas de Cambridge School Certificate et 9% n’ont pas de certificat de CPE. Il a expliqué que le nombre de chômeurs femmes « dépasse largement celui des hommes, même si les femmes sont plus qualifiées que les hommes ». Une des raisons, a-t-il dit, est le fait que les jeunes ne sont pas attirés par certains secteurs, comme le textile, la pâtisserie, l’aviculture et l’agriculture.

Le but de cet atelier de travail, selon le ministre, « c’est de réunir toutes les parties prenantes pour discuter de la formule de la National Employment Policy ». Et de poursuivre « C’est un document qui doit être rédigé. Ensuite, nous devrons soumettre nos priorités à l’International Labour Organisation (ILO), en termes de “Policy formulation” pour le pays par rapport à l’emploi. Il y a des matières à prendre en considération en priorité, comme l’emploi chez les femmes et les jeunes », a-t-il souligné.

Le ministre devait ajouter que le travail a débuté depuis 2013. Toutefois, avec le projet « Vision 2030 », certaines politiques ont du être ajustées et désormais, la NEP sera orientée vers la vision 2030.