Chamboulement au sommet de la hiérarchie masculine lors des championnats de Maurice de badminton open qui ont eu lieu samedi au centre national à Rose-Hill. C’est le junior Aatish Lubah qui a créé la surprise en tombant en finale du simple hommes la tête de série n°1, Kiran Baboolall, en trois sets 18-21, 21-18, 21-13. À deux mois des championnats d’Afrique prévus au même endroit (12 au 19 août), c’est plutôt bon signe. Quant au titre en féminin, il ne pouvait échapper à Kate Foo Kune, qui l’a emporté facilement 21-11, 21-12 contre Yeldie Louison.
Demi-finaliste du simple hommes en 2011 à Maurice et finaliste en avril dernier à Alger aux championnats d’Afrique juniors, Aatish Lubah a trouvé sa place et confirmé son nouveau statut de favori au sein de l’élite nationale masculine. Il avait aussi remporté l’or du double hommes et le bronze par équipes à Alger. « Après avoir fait ses preuves chez les juniors, il est maintenant monté d’un cran et de manière inattendue chez les seniors. Il est venu démontrer qu’il est le meilleur de l’île en battant assez facilement celui qui était censé être le n°1. C’est assez remarquable », confie-t-on dans le giron.
En fait, Aatish Lubah affiche « une marge de progression constante » depuis que le DTN Malaisien Nantha Kumar Tarbadas a pris en main, début février, l’équipe nationale juniors dans le cadre de sa préparation en vue d’Alger. Il lui reste donc à s’affirmer dans sa nouvelle position de favori. En demi-finales, Lubah a disposé du n°2 du tableau, Christopher Paul, 21-16, 21-10, alors que Baboolall a pris la mesure de Neeresh Ramtohul (4) 21-16, 21-16.
En simple dames, Kate Foo Kune s’est retrouvée sans véritable opposition. De retour de l’Université de Leeds (Angletterre), elle n’a eu aucun mal à se défaire de Yeldie Louison, celle-ci de retour à la compétition après plus d’une année. Le titre du double hommes est revenu au tandem composé de Yoni Louison-Shahir Ramrakha, qui l’emporta 21-18, 21-19 face au duo Kiran Baboolall-Neeresh Ramtohul, classé n°2. Faisons ressortir la qualification en demi-finales de la paire Eddy Clarisse-Gilles Allet. Ces derniers concédant la défaite 9-21, 18-21 face à Louison-Ramrakha. Dans l’autre carré d’as, Baboolall-Ramtohul l’emporta 21-14, 21-15 contre les juniors Aatish Lubah et Julien Paul.
Enfin en double mixte, la paire Stephan Beeharry-Kate Foo Kune (1) enleva le titre 21-18, 21-18 contre Christopher Paul-Yeldie Louison (2).