Le tireur Fabrice Bauluck et l’haltérophile Shalinee Valaydon ont été sans surprise sacrés respectivement Sportsman of the Year et Sportswoman of the Year lors de la soirée des 28es National Sports Awards 2013 tenus hier soir à l’hôtel InterContinental. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la logique a été respectée en ce qui concerne les lauréats dans les dix catégories.
« Je suis très heureux d’être sacré à nouveau Sportsman of the Year. J’ai donné le meilleur de moi-même durant 2013 et les résultats ont suivi. Toutefois, je dois associer cette distinction à l’ensemble du kick-boxing, notamment mon entraîneur, mes coéquipiers, l’administration de la fédération, le ministère, mon employeur PAD & CO. et bien évidemment ma famille qui me soutient à fond », a-t-il déclaré.
Vainqueur de la World Cup en Hongrie et devenu champion du monde des -54 kg au Brésil, Bauluck veut continuer sur sa lancée et espère décrocher d’autres titres. « Plusieurs compétitions sont au menu cette année et je vise aussi un autre titre de champion du monde en 2015. Entre-temps, le travail continue afin de garder le rythme », ajoute-t-il.
Grâce à Shalinee Valaydon, l’haltérophilie a remporté pour la première fois le titre le plus convoité. « J’en suis très fière. Je me suis tant donné durant 2013, que ce soit à l’entraînement ou encore dans les différentes compétitions. Ce titre est à la fois une récompense mais aussi une source de motivation pour faire encore mieux pour les prochaines échéances », estime la championne d’Afrique à l’épaulé-jeté et également vainqueur du championnat de France. Plus que jamais déterminée, Shalinee Valaydon a déjà l’objectif braqué sur les prochains championnats d’Afrique en novembre en Ouganda où elle compte « décrocher trois médailles d’or. »
Sinon, dans les autres catégories, l’haltérophile Yvan Pierrot a été sacré Junior Sportsman of the Year. « C’est un honneur pour moi et surtout pour tout ce que j’ai accompli », a commenté le champion du Commonwealth. La Junior Sportswoman of the Year est Emmanuelle de Beer. Cette dernière s’est exprimée en direct via Skype depuis la Floride (États-Unis) où elle s’entraîne. « Je tiens à remercier ma coach Mary Pierce sans qui mes performances n’auraient pas été possibles. Le Trust Fund a aussi contribué à mon succès. » Les trophées de Most Promising Sportsman et Sportswoman ont été attribués respectivement au triathlète Timothée Hugnin et à la tenniswoman Amélie Boy.
Judex Jeannot a été désigné Coach of the Year “Sports Individuels” pour la deuxième fois. « Si je suis là, c’est grâce aux boxeurs. Je les remercie pour leurs performances et aussi la famille du kick », a souligné Judex Jeannot. Le titre du Coach of the Year “Sports Collectifs” a décerné à Lindsay Wilson. « J’ai eu une année 2013 sans relâche. J’ai entraîné trois équipes, le Quatre-Bornes Volley-Ball Club hommes et dames, sans compter la sélection féminine. L’équipe masculine a remporté le titre national. Mon regret est que nous avons perdu en finale de la Coupe des clubs champions de l’océan Indien contre les Seychellois de Beau-Vallon », a-t-il déclaré.
Le volley-ball a également décroché le titre de Team of the Year (Collectifs), tandis que le titre de Team of the Year (Individuels) a été attribué au relais 4x100m juniors, vice-champion d’Afrique et détenteur du record national.