Le ministre du Travail Shakeel Mohamed présidera jeudi prochain le premier exercice du National Tripartite Forum pour 2012. Les partenaires sociaux, dont la Mauritius Employers Federation et les sept confédérations syndicales, ont reçu leur convocation cette semaine. La composition des six comités techniques et l’impact des relations industrielles sur l’économie seront débattus lors des consultations.
Le National Tripartite Forum opère sous l’égide du ministère du Travail, des Relations industrielles et de l’Emploi. Il est en ligne avec la mesure de la promotion du dialogue social annoncée dans le programme 2010–2015 du gouvernement. Cet événement accueillera le jeudi 12 des représentants du gouvernement, des employeurs et des représentants de travailleurs. Il sera présidé par le ministre Shakeel Mohamed.
Deux vice-présidents seront nommés pour les échanges : un parmi les représentants des organisations d’employeurs et un parmi ceux des organisations de travailleurs. Sept ministères seront présents au National Tripartite Forum : les Finances, le Travail, l’Industrie, le Business, la Fonction publique, l’Agro-industrie et le Tourisme.
Du côté des syndicalistes, le National Trade Union Congress (NTUC), le Congress of Independent Trade Union (CITU), le Mauritius Labour Congress (MLC), la Confédération des travailleurs du secteur privé (CTSP) et le Mauritius Trade Union Congress (MTUC) et le Confederation of Free Trade Unions (CFTU) et la Confédération syndicale de gauche-solidarité (CSG-S) devraient être présents.
Les consultations débuteront à partir de 14 heures dans la salle de conférence à la Victoria House à Port-Louis. Les partenaires sociaux devront discuter de la composition des six comités techniques au sein du National Tripartite Forum. Parmi les comités figurent : Santé et Sécurité, Compensation salariale, Emploi et relations industrielles. Les principaux acteurs devront aussi faire un état des lieux de l’impact des relations industrielles sur l’économie mauricienne. Selon nos informations, les syndicalistes pourraient aussi aborder les amendements concernant les lois du travail dans la thématique « Any Other Business ».