Titulaire du Youth Excellence Award 2010 et fondateur de la publication Insight, Krishna Athal a été nommé vendredi Chairman du National Youth Council of Mauritius. Succédant à Siddique Mohammad Doman, il devient ainsi, à 24 ans, le plus jeune à occuper ce poste. Identifier les secteurs dans lesquels la participation des jeunes doit être encouragée et consolidée est l’une de ses priorités. Il prend ses fonctions aujourd’hui.
Le National Youth Council (NYC) est un organisme opérant sous l’égide du ministère de la Jeunesse et des Sports, établi en 1998 pour servir de pont entre le gouvernement et la jeunesse. Son comité se compose de 9 membres, reflétant la composition du Conseil d’administration. Il conseille le ministre sur le développement et la mise en oeuvre de programmes visant à intégrer les jeunes dans tous les secteurs du développement national. Ainsi, Krishna Athal occupera à partir d’aujourd’hui les fonctions de chairman de cet organisme qui, souligne-t-il, a pour principal objectif d’évaluer la contribution de la jeunesse dans les différents secteurs de développement à la lumière des besoins et des priorités nationales. Les priorités de son mandat seront de promouvoir les objectifs de l’organisme. « Je propose de mettre l’accent sur la création de jeunes responsables ayant les compétences multidisciplinaires afin de contribuer efficacement au développement de l’île », dit-il. Le jeune homme est d’avis qu’il faut promouvoir le National Youth Council en tant que véhicule de communication qui favoriserait le développement durable des jeunes par le biais des programmes appropriés d’autonomisation, de réseautage et de bonne gouvernance.
Si le nouveau Chairman reconnaît que le National Youth Council a été lent à prendre certaines initiatives, il soutient toutefois qu’il a beaucoup contribué au développement des jeunes. « I will make NYC design innovative strategies to provide an unparalleled opportunity to address the leadership challenges, and to take the field of youth leadership to a new level : to raise the quality of provision and the quantity and reach of opportunities for young people ; to build stronger evidence and understanding of what works, the profile of the field and the influence of young people on decisions affecting them ». Krishna Athal envisage de créer un consortium de collaborateurs de jeunes leaders. Pour lui, les jeunes d’aujourd’hui font face à de nouveaux types de défis sociaux ; ils vivent dans un monde plus diversifié, avec des pressions accrues sur les familles, les responsabilités familiales, l’employabilité et les défis des compétences. « My conception of development is somewhat different from that of the market place and I do not think success or failure in life should be determined by physical or material criteria. Our fight should not be a physical one… and not a material object ! Our youth community needs to wrestle not against flesh and blood but against principalities, against powers, against the rulers of the darkness of this world, against spiritual wickedness in high places ».
Krishna Athal habite Petit-Raffray et est un ancien étudiant de la faculté d’Engineering de l’Université de Maurice. Il a aussi une formation en communication, relations publiques et en droit. Il travaille actuellement en tant que Head of Communication pour l’International Peace Committee. Le jeune homme est aussi vice-président de Solaris, une plate-forme dédiée aux jeunes motivés, habitant le Nord, à contribuer activement à des activités sociales en vue de transmettre certaines valeurs dans ces régions. Il est aussi le directeur de publication d’Insight, le premier journal local créé par des jeunes pour les jeunes. Krishna Athal a représenté le pays sur la scène internationale à plusieurs reprises. Il a été sélectionné par le Ministry of National Education de l’Indonésie pour représenter le continent africain à l’International Youth Climate Forum (IYCF) en 2010. Il a également reçu pendant deux années consécutives le Youth Excellence Award (2009 et 2010) sous la catégorie Entrepreneurship and Initiative for Employment Creation in Mauritius et Youth Leadership and Community Work in Mauritius.