À la demande du secrétaire général des Nations unies et du président de la Banque mondiale, la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, a été choisie pour coprésider un comité de haut niveau consacré à l’eau avec le président du Mexique, Enrique Pena Niero.
Le comité est composé de quinze chefs d’État et de gouvernement : le président Enrique Pena Niero, le président Macky Sall du Sénégal, le Premier ministre indien Narendra Modi, le PM néerlandais Mark Rutte, le PM de Singapour, Lee Hsien Loong, le PM du Bangladesh, Sheikh Hasina, le président de la Hongrie, Janos Ader, le PM de la Jordanie, Abdullah Ensour, le président du Tajikistan, Emomali Rahmon, le président sud-africain, Jacob Zuma, la présidente de la République de Maurice, Ameenah Gurib-Fakim, le PM australien, Malcolm Turnbull, le président de la Lituanie, Dalia Grybauskaité, le roi du Maroc, Mohammed VI, et le PM chinois, Li Keqiang. Le Dr Han Seung-Soo, ancien Premier ministre de la Corée du Sud et le ministre Manuel Pulgar Vidal du Pérou agiront comme conseillers.
La mission du comité du haut niveau consiste à amplifier le message des Nations unies qui a adopté en septembre dernier 17 Sustainable Development goals (SDG) qui ont succédé aux Millenium Development Goals. L’eau fait partie de ces 17 SDGs.
« The Water SDG moves beyond the MDG focus on basic access targets to adress the broader challenges of achieving universel access to safe water, protect water ressources, from over exploitation and pollution, ensuring sustainability, promoting transboundary cooperation and reaching the poorest », souligne un document des Nations unies en marge de la création de ce comité. Ces questions, estiment les Nations unies et la Banque mondiale, doivent être réglées au plus haut niveau politique.
Le mandat des membres du comité est d’une durée de deux ans. Les réunions coïncideront avec la tenue du forum politique de haut niveau des Nations unies sur le développement durable, prévue en juillet de cette année et juillet de l’année prochaine. Elles seront également organisées en marge du WEF 2017, du Marrakeh COP 22, des réunions annuelles de la Banque mondiale. Les membres auront la possibilité de participer personnellement ou par le biais de téléconférences à ces réunions.