Envie d’une escapade en couple ou en solo ? Le Nativ Lodge à Mahebourg est l’endroit rêvé pour vous faire plaisir. Niché en pleine nature, avec vue sur la rivière La Chaux et une grande forêt verdoyante, une tranquillité remarquable y règne. De plus, avec une variété d’activités très attrayantes, vous pourrez non seulement visiter et découvrir la région, mais également apprécier la cuisine mauricienne.
Pour rejoindre le magnifique cadre du Nativ Lodge, rien de plus simple que de prendre le Musée de Mahebourg comme point de repère. Il suffit de prendre à gauche juste après le grand mur en pierre : une ruelle longe celui-ci, avec quelques habitations à votre droite, et au bout de 300m environ, vous pourrez déjà admirer le paysage qui s’offre à vous. Entourées de verdure, au milieu de la nature, apparaissent quelques maisonnettes blanches, que nul ne penserait trouver dans cet espace autrefois occupé par d’immenses champs de pommes d’amour.
Originalité.
Le sentier qui mène à la salle de réception indique immédiatement que les aménagements du Nativ Lodge ne sont pas totalement terminés, et que l’établissement est toujours au stade de sa finalisation. Le propriétaire, Nicholas Anaudin, le confirme lorsqu’il souligne qu’il reste encore des petits détails à régler pour apporter un cachet original à l’endroit. “D’autres arbres seront plantés dans les semaines qui viennent, par exemple. Quelques retouches seront également faites”, dit-il.
Le chant des oiseaux qui berce les esprits, le son des branches qui se frôlent et se côtoient, la douce musique provenant de la rivière voisine… Le cadre naturel est en lui-même très riche et fort agréable. Idéal pour une escapade en solo ou en couple, le Nativ Lodge est un endroit calme et reposant. Malgré la présence de quelques habitations à proximité, l’un des facteurs privilégiés des lieux demeure son caractère paisible. Du moins, c’est le cas en journée et pendant les jours de semaine, indique le propriétaire. Car le vendredi et le samedi soir, l’endroit se transforme en point de rendez-vous pour ceux qui désirent se détendre en prenant un verre. “C’est une façon de permettre aux visiteurs étrangers de côtoyer les natifs mauriciens”, explique-t-il.
Interaction.
Faire interagir le “voyageur” et le “natif” : c’est l’un des principaux objectifs de Nicholas Anaudin. Raison pour laquelle il propose à ses clients, entre autres, des cours de salsa (le mardi, mercredi et vendredi de 18 h à 20 h) ; une balade et une partie de pêche sur les bords de la rivière La Chaux avec un pêcheur du coin ; un partage culinaire, où le client, sous la supervision d’un cuisinier mauricien, s’attelle à la préparation et la cuisson d’un curry et de rotis ; ou encore une visite au marché de Mahebourg, en compagnie du cuisinier du lodge. “L’idée derrière cette visite guidée au marché est de permettre au client étranger de se familiariser avec les produits locaux, plus particulièrement avec les légumes. Le cuisinier lui achète ceux qu’il souhaite manger, et les lui prépare au déjeuner ou au dîner. C’est aussi une façon pour le client de découvrir notre culture à travers sa cuisine”, explique Nicholas Anaudin. Et d’ajouter : “Chez nous, le client est vraiment roi. Le choix du plat qu’il désire déguster au dîner ou au déjeuner lui est réservé. Le cuisinier ne fait qu’exécuter les ordres du client, qu’il l’ait accompagné ou pas au marché.”
À 300m du centre de Mahebourg, à quelques kilomètres de l’Île aux Aigrettes et de l’hôtel Le Preskil, le Nativ Lodge propose ainsi de “voir l’Île Maurice autrement”.
Simplicité.
Les huit lodges de l’établissement offrent tous une belle vue sur la grande forêt verdoyante qui longe la rivière La Chaux. D’environ 40m2, un lodge comprend une salle de bain, des toilettes, un petit salon et une chambre à coucher. Face au lit soigneusement et joliment dressé, une grande baie vitrée permet d’admirer le beau paysage tout en étant allongé. À la fois rustique et contemporain, le lodge est relevé de couleurs vives (orange, mauve…) et d’un grand panneau en pierres taillées, tandis que la salle de bain est entièrement faite de béton ciré. De plus, quatre des huit pavillons du Nativ Lodge possèdent une piscine privée entourée de sable fin, “qui rappelle les belles plages de Maurice”, indique le propriétaire.
Un peu plus loin, à l’entrée du Nativ Lodge, un coin salon et une salle à manger aménagée dans une simplicité remarquable. Les quelques tables et chaises en fer forgé installées dans la pièce, située juste à côté de la petite cuisine, et le grand lit décoratif placé dans un coin ne découlent pas d’un manque de créativité et d’originalité de la part des propriétaires. Au contraire, il s’agit d’une indication supplémentaire du fait que le Nativ Lodge vient tout juste d’ouvrir ses portes.
Ouverts au public depuis début janvier, les lodges ont déjà accueilli une centaine de clients étrangers et mauriciens. Un chiffre qui semble amplement satisfaire le propriétaire, qui compte toutefois améliorer la convivialité des lieux en faisant agrandir la salle à manger et en aménageant une cuisine au feu de bois. “Nous pourrons ainsi proposer des plats traditionnels au feu de bois, ainsi qu’une cuisine plus variée.”
––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––
Les tarifs
La nuit en demi-pension dans un lodge sans piscine privée coûte Rs 2 000. Pour un lodge avec piscine privée, compter Rs 400 de plus.