Le leader du Ptr, Navin Ramgoolam, a annoncé vendredi que son parti soutiendra la “motion of disallowance” du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval.

Il a par la même occasion observé qu’il y a eu « quatre augmentations des prix en 15 mois depuis l’arrivée de Pravind Jugnauth au poste de Premier ministre ».

Selon Navin Ramgoolam, alors que le prix du pétrole était de USD 112 le baril en 2013, soit à l’époque « où le Ptr était au pouvoir », le prix de l’essence était passé pour la première fois à Rs 52,25 le litre. Or, alors que le prix du baril est estimé à USD 72,08, « soit USD 40 de moins », en mai 2018, « le prix de l’essence est toujours à Rs 52 » le litre. « Les chiffres parlent d’eux-mêmes », estime-t-il ainsi, avant de rappeler que L’Alians Lepep « avait promis de baisser le prix de l’essence par Rs 10 à son arrivée au pouvoir ».Or, dit-il, en 2016, lorsque le prix de l’essence est tombé à USD 27,28 le litre, « non seulement le prix a été maintenu, mais le prélèvement prévu pour le Build Mauritius Fund est passé de Re 1 à Rs 4 ».