Pour sa première conférence de 2018, le leader du PTr est revenu en long sur la situation qui a prévalu avec le cyclone Berguitta et les pluies diluviennes à Maurice. Navin Ramgoolam a d’emblée exprimé sa solidarité envers les sinistrés et évoque les manquements et les faiblesses du gouvernement face à la situation. Déplorant ce qu’il estime être une mauvaise gestion des évènements par le Premier ministre Pravind Jugnauth, l’ex-chef du gouvernement parle de « Gouverner, c’est prévoir ».

Outre le traitement accordé aux sinistrés, et les paroles « exécrables » du ministre de la Sécurité sociale envers les réfugiés, Navin Ramgoolam s’insurge du manque de prévision du gouvernement quant aux infrastructures. Commentant la toute dernière alerte de pluie torrentielle, le leader du PTr déplore le manque de sensibilité du gouvernement face à la situation. « Fonctioner res lakaz, sekter prive al travay..be sekter prive-la pa dimounn sa? » se demande-t-il.

Le leader des Rouges a fait état des différentes mesures qui avaient été prises lors des sinistres durant son mandat.