Pour Navin Ramgoolam, leader du Ptr, le Premier ministre Pravind Jugnauth a montré sa faiblesse lorsqu’il a essayé de négocier avec la présidente de la République. « Je ne comprends pas pourquoi il s’est rendu à la State House en compagnie d’Ivan Collendavelloo pour discuter avec elle. Je ne l’aurais jamais fait. En tout cas, j’ai l’intention de revenir en long et en large sur ce dossier après les fêtes de l’indépendance. Il n’y a pas un seul coupable dans cette affaire. »

De son côté Mamad Khodabaccus  qui réclame une commission d’enquête sur toute la Sobrinho Saga s’exprime en ces mots « On se moque de nous » et de poursuivre que « Se enn mokri ki pe fer ek nou. Nous sommes en train d’agir comme le Zimbabwe et l’Afrique du Sud. En tout cas, il nous faudra attraper les gros requins.