« Nou pa krwar ditou ki pou ena sa eleksyon parsiel-la ». L’ancien Premier ministre et leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam, s’adressait à la presse en ces termes hier, mercredi 14 août, après que le bureau politique des rouges a désigné Anil Baichoo comme candidat à l’élection partielle, qui devrait se tenir au no 7.

Toujours dans l’optique que cette élection partielle n’aurait pas lieu, Navin Ramgoolam est aussi d’avis que “personne ne veut de ces élections”. « Li pou enn depens enorm pou enn Parlman ki pou disoud an desam. Personn pale sa parsiel la. Lepep pale sa parsiel la, me nou bizin zwe lejeu demokratik », a t-il déclaré.

« Zot ena confians dan mwa, mo bizin konsantre lor sirkonscripsion No 7. Mo pou bizin travay. Eleksion, ena, pena, mo pou bizin fer mo devwar without fear or favour. Apre nou ava gete pli divan », a soutenu pour sa part Anil Baichoo.