La dernière séance d’interrogatoire hier, au QG du Central CID, de l’ancien Permanent Secretary au ministère du Commerce, Rechad Hosany, est venue relancer l’enquête sur le contrat jackpot de Rs 10 milliards à Betamax pour le compte de la State Trading Corporation (STC). L’ancien ministre du Commerce, Mahen Gowressoo, qui s’était présenté comme une « poupette » quant aux procédures d’allocation de cet important contrat en novembre 2009, pourrait faire partie des « Collateral Damage ». Ainsi, depuis la matinée, cet ancien ministre du Commerce de Navin Ramgoolam, ayant intégré le clan des « Vire Mam », est entendu de nouveau Under Warning par les éléments de l’assistant-commissaire de police Heman Jangi et dépendant des réponses fournies à des questions précises, il pourrait se retrouver en situation compromettante avec un risque d’inculpation provisoire de Conspiracy pour infraction aux dispositions de la Public Procurement Act.