Le Central CID veut obtenir la confirmation qu’un dernier retrait de Rs 7 M du “joint account”, après les élections générales du 10 décembre, a servi pour le bail de Rs 6,9 M du campement de Roches-Noires
L’audition du banquier de l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam à la MCB n’a pas permis de percer les secrets des American Express (AMEX) Black Cards. L’exercice d’hier sur les virements et transactions bancaires a toutefois ouvert un autre front concernant un transfert de Rs 7 millions — juste après les élections générales du 10 décembre 2014 — du “joint account” de Navin Ramgoolam et Ah Fat Lan Hing Choy, attribué au PTr.
À ce jour, le Central CID ne détient pas de détails sur des paiements effectués par Navin Ramgoolam en présentant ses American Express Black Cards. Cette carte de crédit sans limites aux vertus incroyables n’est allouée qu’à des “happy few” dans le monde entier. Pour pouvoir accéder aux relevés de compte de ces Black Cards, les autorités doivent tirer avantage des dispositions de la Legal Mutual Assistance avec les États-Unis. Des sources officielles indiquent que le Federal Bureau of Investigations (FBI) a déjà été approché à cet effet et que les premiers éléments d’information au sujet des transactions et du refinancement de ces cartes de crédit devront être versés dans le dossier à charge « au moment opportun ».
Par ailleurs, l’audition de Cyril Wong, banquier personnel de Navin Ramgoolam à la MCB, a pris fin tard hier. L’élément crucial qui a été relevé est un virement de Rs 7 millions du “joint account” attribué au PTr vers le compte personnel de Navin Ramgoolam. Cette opération bancaire a été enregistrée au lendemain des dernières élections générales. Sur la base de cette information, les limiers du Central CID sous la supervision de l’ACP Heman Jangi tentent de confirmer si ce retrait du supposé compte du PTr n’aurait pas été utilisé pour le paiement de Rs 6 876 508, représentant le “premium” de Rs 4 173 574 et les intérêts accrus de Rs 1 416 033 et la location de Rs 1 118 512 pour le terrain du campement maudit de Roches-Noires…