Trente-deux mois après son arrestation et la saisie en sa résidence de River Walk de trois coffres-forts avec des dollars américains et des coupures de Rs 1 000 et de Rs 2 000 de la Banque de Maurice pour un montant total de
Rs 220 millions, l’ancien Premier ministre et leader du Parti Travailliste, Navin Ramgoolam, devra affronter un nouveau procès au criminel. En effet, l’Office of the Director of Public Prosecutions a transmis en fin de semaine au Cental CID le dossier d’enquête avec des directives en vue de loger dans les meilleurs délais 23 counts sous les clauses 3 et 5 de la Financial Intelligence and Anti-Money Laundring Act.