La demande d’injonction de Navin Ramgoolam contre le commissaire de police pour interdire à ce dernier de divulguer des informations de ses comptes bancaires et relevés d’appels téléphoniques a été appelée ce matin devant la juge en référé Aruna Devi Narain. Le commissaire de police, représenté par l’ASP Reekoye, en charge du CCID, et du PS Bungaroo, a informé la juge que ce n’est qu’hier que ces derniers ont reçu l’injonction et qu’ils allaient « résister » à la motion de l’ex- Premier ministre. Ils ont obtenu un renvoi pour loger leur contre-affidavit ce 8 juin. Ils étaient représentés par Mes Verna Nirsimloo et Mary Jane Lau Yuk Poon.

Navin Ramgoolam étaient lui représenté ce matin par son panel d’avocats, composé de Mes Gavin Glover, SC, Shawkut Oozeer, SC, Robin Ramburn, SC, et Yanilla Moonshiam, ainsi que l’avoué Bhooneshwar Sewraj. Lors de cette rencontre dans le bureau de la juge en référé, les hommes du commissaire de police ont fait savoir qu’ils ont reçu la demande de l’ex-Premier ministre hier et ont demandé un renvoi pour répondre à ce document. Une chose est sûre, c’est que le CP et l’Integrity Reporting Service Agency, contre qui l’action est aussi dirigée, comptent résister fermement à la demande de l’ancien Premier ministre. Rappelons que vendredi dernier, par le biais de son avoué, Navin Ramgoolam avait logé une demande d’injonction contre le commissaire de police. L’ancien Premier ministre estime en effet qu’il risque de subir « d’énormes préjudices » si ces informations sont dévoilées. Il demande donc à la cour d’émettre un ordre pour que ces informations, qu’il juge « confidentielles et sensibles », ne soient pas divulguées à l’IRSA et autres entités enquêtant actuellement sur les Rs 220 M saisies à son domicile, à Riverwalk. Il ajoute que ses cartes bancaires et ses voitures ne peuvent faire l’objet d’une saisie selon les provisions de la Good Governance and Integrity Reporting Act. À noter que le commissaire de police avait obtenu un ordre de la Cour suprême pour obtenir certaines informations dans le cadre de l’enquête