Le National Computer Board a tenu ce matin une conférence de presse au Stratton Court à Port-Louis pour faire état de la prochaine édition du salon Infotech. Le Green IT, a-t-il annoncé, figure parmi les innovations qui seront proposées. L’événement est prévu du jeudi 24 au dimanche 27 au centre de conférences Swami Vivekananda à Pailles.
Le directeur exécutif du National Computer Board (NCB) a présenté les nouveautés du salon Infotech de cette année. Cette manifestation, a indiqué Dan Faugoo, sera aussi une ouverture au concept Green IT. « Les rapports écologiques parlent d’une contribution de 2 % de notre secteur au carbon footprint global », a-t-il précisé.
Le ministère des Technologies de l’information et de la communication a donc la responsabilité d’assurer une sensibilisation à ce niveau. « Le Green IT doit évoluer de concept à projet », a d’ailleurs déclaré Tassarajen Pillay Chedumbrum, également présent à la conférence de presse.
La cérémonie de lancement d’Infotech 2011 aura lieu le mercredi 23 novembre à 19 heures au centre de conférences Swami Vivekananda à Pailles. Le salon sera ouvert au public le jeudi 24, le vendredi 25 et le dimanche 27 de 10 heures à 19 heures. « Pour le samedi 26, l’horaire a été étendu », a souligné le manager du NCB Sanjay Bhunjun. Les activités  se dérouleront ainsi ce jour-là de 10 h à 20 h. Les organisateurs précisent que l’entrée reste gratuite.
Le chairperson du NCB Suraj Ramgolam a pour sa part déclaré que le salon de l’informatique vient entretenir « le feel-good factor des Tic ». « L’évolution du thème Intelligent Mauritius en Shaping the Digital Economy cette année souligne la politique du gouvernement », a-t-il expliqué. Une politique que le ministre des Tic a d’ailleurs qualifié de « cohérente ».
« Infotech vient confirmer le signal fort de l’évolution des Tic de cinquième pilier de notre économie à troisième pilier », a déclaré M. Ramgolam. Et d’ajouter que ce salon est parvenu à accueillir plus de 75 000 visiteurs en 2010 et que les organisateurs comptent démontrer leur motivation à dépasser ce cap cette année.
L’Infotech 2011 accueillera 51 participants et comprendra 94 stands.