Jean L’Homme, dont l’élégance était proverbiale, est décédé hier à l’âge de 93 ans. Entrepreneur très connu dans les années 70’ Jean L’Homme faisait partie de ce ceux ayant milité activement pour l’indépendance du pays au sein du PTr.
Candidat travailliste malheureux sous la bannière du Parti de l’Indépendance en août 1967, il avait recueilli alors 42,59 % des suffrages. Il entre toutefois au Parlement comme député correctif de la circonscription No 20 (Beau-Bassin/Petite-Rivière) — qu’il servira jusqu’en 1976 — en remplacement de sir Guy Forget, nommé ambassadeur de Maurice à Paris. Sur une proposition de Sir Seewoosagur Ramgoolam, il est nommé trésorier du PTr et occupera ces fonctions durant toutes ses années de parlementaire. Au sein de ce bureau, il se fera un ami sincère en la personne de Sir Kher Jagathsing, alors secrétaire du PTr. Beaucoup se souviendront de lui, élégamment vêtu de son complet blanc, à bord de sa voiture noire.
Son épouse, Myriam Gouges, lui donnera huit enfants : Marie-France (mariée Roussety) qui a occupé les fonctions de députée, de ministre et d’ambassadrice dans différents gouvernements travaillistes—, Ninon, Ghiliane, Alain, Véronique, Sylvain, Myriam et Jean. À toute sa famille endeuillée, ainsi qu’à notre collègue Alain L’Homme, Le Mauricien présente ses plus sincères condoléances.