Rita Devi Ramdhony a rendu l’âme hier après-midi des suites d’une longue maladie. La veuve d’Anand Kumar Ramdhony a été projetée au devant de l’actualité après les allégations de l’opposition sur la mort de son mari en cellule.
Rita Devi Ramdhony, qui a appris sa maladie il y a quelques mois, suivait un traitement à l’hôpital Sir Seewoosagur Ramgoolam North. Sollicité par Le Mauricien, son beau-frère Dhaneswar Ramdhony a déclaré que Rita était stressée et attristée par la mort de son époux dans des circonstances tragiques. Même si la magistrate Shefali Ganoo a indiqué, dans son ruling du 31 décembre 2012, que la mort d’Anand Kumar Ramdhony en cellule est un suicide, celle-ci n’en était pas convaincue. La famille était représentée par Mes Viren Ramchurn, Prakash Bakee et Sooroojdev Phokeer durant l’enquête judiciaire et une plainte de Rs 45 millions a déjà été logée contre l’État et au Commissaire de police. Les funérailles ont eu lieu à Triolet à 13 heures aujourd’hui.