Rada Gungaloo, l’avocate très réputée et fondatrice de l’association SOS Femmes, s’est éteinte hier soir à son domicile, rue Trotter, à Beau-Bassin. Âgée de 68 ans, cette grande dame de la cause féminine s’était distinguée par son franc-parler et son engagement sans appel. Longtemps malade, atteinte notamment de complications cardio-vasculaires, qui l’avaient considérablement affaiblie ces dernières années, Rada Gungaloo ne manquait pas une seule occasion de rebondir sur des actualités brûlantes, surtout celles concernant la condition féminine.
Militante de la première heure, Rada Gungaloo maîtrisait également bien la plume, en témoignent ses écrits repris dans la presse dans les années 80’. Mais ce qui restera surtout en mémoire de très nombreux Mauriciens, c’est le combat sans relâche qu’a mené cette avocate, « brillante membre de notre profession, dont on ne finira jamais de faire les éloges », témoignent d’ailleurs certains collègues à son sujet.
Les funérailles de Rada Gungaloo auront lieu demain, jeudi 31. Le convoi mortuaire quittera son domicile à Beau-Bassin à 13 heures pour se rendre au cimetière de Phoenix.