Un exemple de sagesse confucéene s’en est allé. Veuve Li Kwong Wing est décédée lundi matin à l’âge de 87 ans. Mère du député du Mouvement Militant Mauricien Kee Chong Li Kwong Wing, elle incarnait pour sa famille et son entourage un modèle de rectitude et de force morale. Mme Li Kwong Wing était la “Patron” de K-Force Foundation, un trust familial créé pour financer le “Household Food Security Project” dont elle était l’inspiratrice.
Popo (Grand-mère) Li Kwong Wing semble n’avoir jamais été connue autrement que sous cette maternelle appellation. Née en Chine, en 1923, c’est à Maurice qu’elle viendra vivre après son mariage avec son défunt époux, un commerçant de Rose-Hill, région où a toujours vécu la famille. De leur union naîtront trois enfants, dont Kee Chong Li Kwong Wing est l’aîné. Malgré son grand âge, elle avait continué à cultiver un vif intérêt pour l’actualité de son pays, se passionnant plus particulièrement pour le travail de député de son fils dans la circonscription de Beau-Bassin/Petite-Rivière. C’est à sa demande que ce dernier monte, à Cité-Barkly, un programme de création de potagers familiaux avec l’aide du Mouvement pour l’Autosuffisance alimentaire, s’inspirant de la philosophie de Confucius selon la laquelle « quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson ». Le programme devait d’abord toucher une centaine de jeunes pour s’étendre par la suite à Petite-Rivière et Albion, notamment aux jeunes de St-Mary’s West. Car Popo Li Kwong Wing était convaincue que le salut ne peut venir que par l’éducation. Au Mauricien qui la rencontrait l’année dernière dans le cadre du Household Food Security Project, elle confiait sa fierté que malgré « lekol ti paye nou finn resi avoy tou zanfan kolez », ses deux fils au Collège Royal et sa fille au Queen Elizabeth College.
La défunte était aussi connue pour sa foi inébranlable en Dieu. Levée aux aurores, elle accomplissait personnellement les rituels à l’autel spécialement aménagé dans une pièce de sa maison. Elle était très attachée au respect des traditions ancestrales, autre valeur fondamentale que Popo Li Popo Li Kwong Wing n’a eu de cesse durant sa vie d’inculquer à ses enfants et petits-enfants.
Une foule nombreuse de parents, amis, mandants, de même que de députés de l’opposition et de la majorité était présente à la veillée mortuaire lundi soir et hier matin au domicile de son fils aîné à Rue Decaën, Coignet, Rose-Hill. La dépouille de Veuve Li Kwong Wing a été incinérée dans la matinée d’hier au cimetière de Phoenix.
Le Mauricien présente ses sincères condoléances à la famille Li Kwong Wing, plus particulièrement à son fils Kee Chong Li Kwong Wing.