Le 17 novembre, on observe la Journée mondiale de la Prématurité. À l’hôpital du Nord (SSRN) se trouve un service de néonatalogie où une équipe de médecins, d’infirmières et d’aides-soignantes se relaye 24h sur 24 pour apporter les soins nécessaires aux bébés nés avant terme. Scope y a rencontré une équipe dévouée. Chaque geste est précis et effectué minutieusement pour s’occuper de bébés qui y sont admis. Un défi quotidien pour toute l’équipe.
Les présentations seront de courte durée. À peine un petit tour dans la salle du Neonatal Intensive Care. Il faut laisser la place à l’équipe médicale, qui est sur le qui-vive. Des jumeaux sont en route pour venir rejoindre les trois autres bébés déjà présents dans le service. Le premier sera là dans quelques minutes.
Même si tout le matériel est à sa portée, l’équipe s’active. Les dernières vérifications sont effectuées minutieusement. Incubateur, oxygène, moniteur pour le coeur : autant d’équipements nécessaires pour prendre le relais dans la croissance de ces petits, pour les aider à respirer, à s’alimenter et, surtout, à se protéger comme lorsqu’ils sont dans le ventre de leur mère.