La protection de la plage publique prend de l’ampleur. Via internet, un groupe de jeunes, engagés dans le domaine social, tentent de sensibiliser le public sur la préservation de nos plages. Rendez-vous est donné aux volontaires ce dimanche à Flic-en-Flac.
C’est à partir de 8h dimanche que jeunes et moins jeunes sont invités à Flic-en-Flac pour une journée sans alcool, sans cigarette et… sans politique. Le projet, sous le slogan « Anou protez nou laplaz de bann mego cigaret », a été mis en place par Sandrine Nicole et Nadine Ramsamy. Son objectif : sensibiliser le public sur l’importance de protéger nos plages publiques, lesquelles ne sont pas « des dépotoirs pour fumeurs ». Sur la page Facebook liée à cet événement, les organisateurs expliquent que les plages publiques sont parsemées de mégots de cigarettes. « Malgré le service de nettoyage, les mégots restent sur place, ce qui représente un vrai danger, non seulement pour la santé de nos plages, mais aussi pour les enfants qui y jouent », expliquent les organisateurs, pointant du doigt cette « mauvaise pratique, qui peut causer des maladies ».
Un groupe de jeunes a donc décidé de « montrer l’exemple ». Revendiquant la liberté d’organiser cette action citoyenne, ils lancent : « Nou pa bisin goverma pou montre popilasyon moris ki nou bann jeunes kav sanz sa zoli ti pei-la ek protez lasante tou dimounn. »
Rendez-vous est donc donné ce dimanche sur la plage de Flic-en-Flac, à proximité de l’hôtel Pearl Beach, et ce à partir de 8h du matin. Les participants devront se munir de gants, d’un casse-croûte et… de leur bonne humeur.