La Commission de Discipline de la FIFA a rendu son verdict dans le dossier de l’Uruguayen Luis Suárez suite l’incident survenu durant le match de Coupe du Monde de la FIFA™ entre l’Italie et l’Uruguay, le 24 juin 2014.
La Commission de Discipline de la FIFA décrète que :
· Le footballeur Luis Suárez a été jugé coupable d’une infraction de l’art. 48 par. 1 lit. d du Code Disciplinaire de la FIFA (FDC) (agression) et de l’art. 57 du FDC (acte antisportif impliquant un autre joueur).
· Le footballeur Luis Suárez est suspendu pour neuf (9) matches officiels. La rencontre entre la Colombie et l’Uruguay le 28 juin 2014 marquera le début de cette suspension. Les autres matches seront purgés à chacune des sorties de l’Uruguay en Coupe du Monde de la FIFA™ et/ou lors des prochains matches officiels de l’équipe nationale, conformément à l’art. 38 par. 2a) du FDC.
· Le footballeur Luis Suárez est interdit de toute activité en rapport avec le football, quelle qu’elle soit (administrative, sportive ou autre), pour une période de quatre (4) mois, conformément à l’art. 22 du FDC.
· Le footballeur Luis Suárez est interdit de stade, conformément à l’art. 21 du FDC, selon les modalités suivantes : le footballeur Luis Suárez ne pourra pénétrer dans aucun stade pendant la période de suspension (point 3). Le footballeur Luis Suárez ne pourra pénétrer dans aucun stade où la sélection uruguayenne se produit pendant ses neuf matches de suspension (point 2).
· Le footballeur Luis Suárez doit s’acquitter d’une amende de 100 000 CHF.
Cette décision a été signifiée au joueur et à la Fédération uruguayenne de football ce 26 juin 2014.
« Une telle attitude ne peut être tolérée sur un terrain de football et encore moins en pleine Coupe du Monde, devant des millions de spectateurs et de téléspectateurs. La Commission de Discipline a pris en compte tous les facteurs pour évaluer ce dossier et la culpabilité de M. Suárez, en accord avec les dispositions pertinentes du Code. Cette décision est applicable dès son annonce », a déclaré Claudio Sulser, président de la Commission de Discipline de la FIFA.