C’est d’une seule voix que quelque 80 ONG (organisations non gouvernementales), petites et grandes, intervenant dans différents secteurs, lancent un appel au ministre des Finances, Pravind Jugnauth. Elles lui demande de leur accorder une période de transition d’une année avant d’instituer le New Corporate Social Responsibility Framework  — lequel sera appelé à être géré par la National CSR Foundation —prévu pour janvier 2017. Car, en attendant que les mesures annoncées au dernier budget sur le financement des projets sociaux par les fonds CSR prennent effet l’année prochaine, les compagnies privées ont décidé de geler leur partenariat avec des ONG. Réunies à l’Institut Cardinal Jean Margéot, jeudi dernier, pour réfléchir sur les conséquences de cette interruption financière, les ONG se disent très inquiètes. Dany Philippe de l’ONG Lead, et coordonnateur du mouvement de jeudi dernier, explique que dans peu de temps les ONG seront dans l’incapacité de poursuivre leur mission respective et leurs bénéficiaires, les plus vulnérables de la société, seront affectés.
Par ailleurs, le New Corporate Social Responsibility Framework ainsi que l’arrivée de la National CSR Foundation n’ont pas manqué de soulever des interrogations au sein de la société civile et ont fait l’objet de PNQ, vendredi dernier. Les règlements liés à l’allocation des fonds du CSR ont connu des modifications au fil des années, selon le ministre des Finances. L’an dernier, les CSR Guidelines ont été enlevées et dans le sillage du New Corporate Social Responsibility Framework, des paramètres entrent de nouveau en ligne de compte. Dans sa réponse au leader de l’opposition, Paul Bérenger, le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a expliqué la constitution de la National CSR Foundation. « The new National CSR Foundation will be under the aegis of the Ministry of Social Integration and Economic Empowerment. It will be managed by a Board of Directors, comprising a Chairperson, members from the private sector, public sector and civil society. It will be set up after the Finance Bill has been passed and it will be fully operational before January 2017. »
D’autre part, la mise en route d’une National CSR Foundation verra la disparition du National CSR Committee, présidé par Danielle Wong. Cette dernière (qui pourrait se retrouver à la National CSR Foundation) laisse comprendre que les guidelines (lignes directrices) qui détermineront le financement des projets sociaux par des fonds CSR s’aligneront avec les Sustainable Development Goals des Nations unies. De son côté, dans une déclaration à Week-End, le ministre de l’Intégration sociale, Pradeep Roopun, a expliqué qu’il n’a pas été officiellement informé des craintes des ONG et n’a pu dire davantage sur les préoccupations de celles-ci.