Un habitant de New Grove de 36 ans était recherché par la police suite à deux plaintes logées contre lui pour escroquerie. Il avait promis à deux personnes de construire une “Green House” destinée à la plantation de légumes, dont une à Curepipe. Les plaignants lui ont même versé entre Rs 400 000 et Rs 500 000 en plusieurs tranches pour ses services, mais le trentenaire n’a pas honoré sa parole. Il devait ainsi plus de Rs 1 million à ses victimes. La CID, qui était à ses trousses, avait également relayé les informations à la police de Rose-Belle, qui devait l’arrêter incessamment.
Dans la soirée de lundi, la police a reçu un message selon lequel le suspect se trouvait à l’hôpital Nehru de Rose-Belle, où son état de santé était jugé critique. Les policiers ont appris que le trentenaire avait ingurgité une certaine quantité de pesticide. Son état s’étant aggravé, il a été transféré le lendemain à l’hôpital du Nord, mais devait rendre l’âme mercredi matin. Son cadavre a été transporté à la morgue de l’hôpital Jeetoo, où une autopsie pratiquée par le Dr Prem Chamane a attribué son décès à une “acute pulmonary oedema”. Une équipe de police, menée par l’inspecteur Jayprakash, a fait une descente chez lui pour saisir une bouteille contenant une substance dangereuse, laquelle a été envoyée pour analyse au Forensic Science Laboratory. À ce stade, les enquêteurs ne peuvent avancer si la victime a ingurgité du pesticide intentionnellement, d’autant plus qu’il n’a laissé aucun mot pour expliquer son geste.