Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, interviendra à la tribune de l’ONU, à New York, cet après-midi, soit vers 1 heure demain matin (heure de Maurice). Profitant de sa présence aux Nations unies, il a multiplié les rencontres avec les dirigeants internationaux et régionaux. C’est ainsi qu’il a rencontré le président de la République des Seychelles, Dany Faure, qui sera bientôt en visite officielle à Maurice.
Lors de la rencontre entre Pravind Jugnauth et Dany Faure, il a été question d’opportunités économiques et de la coopération bilatérale entre les Seychelles et Maurice. « Je l’ai invité à effectuer une visite d’État à Maurice du 26 au 29 octobre et à participer à la deuxième édition de l’African Economic Platform (AEP) qui se tiendra à Maurice en mars 2018 », a indiqué le Premier ministre. Il a également eu une réunion de travail avec le président du Sénégal, Macky Sall. « J’ai eu l’occasion de passer en revue les différentes questions concernant la mise en place du projet de Zone économique spéciale (ZES) au Sénégal », a-t-il souligné.
La Stratégie Afrique, projet ayant connu, début août, un développement majeur avec la signature des conventions relatives à l’exploitation et la gestion des Zones économiques spéciales (ZES), implantée dans le Parc industriel international de Diamniadio, est au coeur de la politique internationale du gouvernement mauricien. Pravind Jugnauth rappelle que le GM a pris la décision, en 2015, de mettre en place des ZES dans des pays africains à fort potentiel, dont la Côte d’Ivoire, le Ghana, Madagascar et le Sénégal.
De ces nouveaux parcs industriels africains, la Zone économique spéciale de Diamnadio est la première à voir le jour. Ces parcs économiques visent à élargir l’espace économique de Maurice et à permettre aux entrepreneurs locaux d’avoir accès à des ressources aussi bien qu’aux nouveaux marchés. Une délégation du Sénégal, incluant les représentants de l’Agence sénégalaise pour la promotion des investissements, sera en visite à Maurice le mois prochain.
Le Premier ministre a également invité le président sénégalais à la 2e édition de l’AEP. Cette plateforme économique, qui avait attiré en mars dernier plus de 200 dirigeants africains, dont des chefs d’État et de gouvernement, ministres, hauts officiels et investisseurs, aspire à devenir un rendez-vous incontournable en matière de forums économiques pour le continent africain.