Source internet

La National Insurance Company Ltd (NIC), en collaboration avec Breast Cancer Care Mauritius (BCC), a lancé jeudi une campagne de dépistage du cancer du sein intitulée “Get Healthy Ladies Day – Cancer pa badinaz, fer ou depistaz”. L’objectif est de sensibiliser sur le cancer du sein et d’encourager les femmes à se faire dépister régulièrement « car un cancer détecté à temps peut être traité ».

La NIC et le BCC, avec la collaboration du ministère de la Santé, sillonneront ainsi l’île à travers 12 centres communautaires. La campagne prendra fin en octobre prochain. Lors du lancement de la campagne, au siège de la NIC, à Curepipe, la présidente du BCC, Shamima Patel, a souligné que son exemple est « la preuve vivante que le cancer ne tue pas ». Atteinte du cancer du sein en 2010, elle a en effet suivi des traitements pendant deux ans.

C’est durant sa maladie qu’elle dit avoir vécu une vérité : « En allant à l’hôpital, je me suis rendu compte qu’il y avait un manque d’informations et de communication concernant le cancer du sein. » En 2013, donc, elle devient le « visage » au niveau national du cancer du sein à Maurice. « J’ai participé à une campagne et, depuis, cela a été un vrai combat. À ce jour, je suis fière qu’on en soit arrivé à notre quatrième centre grâce à la subvention de l’Union européenne. »

Elle dit avoir mis un terme à ses activités professionnelles pour se consacrer pleinement à cette cause sociale, qui représente « une grosse responsabilité ». Et d’ajouter : « On fait de l’accompagnement psychologique des patientes, ce qui est quasiment inexistant dans les hôpitaux. »

Elle souligne par ailleurs un fait social : « Le cancer du sein est la maladie qui cause le plus de divorces. Donc, on accompagne aussi les maris. On fait souvent l’accompagnement de la personne, mais on oublie la famille. Le BCC fait l’accompagnement des familles aussi. » Le BCC effectue des visites dans les hôpitaux sur une base régulière et invite les patientes à trouver du soutien au centre.

Pour sa part, le président de la NIC, Dhanunjaye Gaoneadry, a rappelé que cette campagne constitue la quatrième étape d’une série de campagnes nationales de santé de la NIC, et dont les trois premières sont GetHealthy on Route8, GetHealthy Kids Day et GetHealthy Elders Day.

Selon le National Cancer Registry, 6 919 cas de cancer ont été enregistrés dans les hôpitaux en 2017, parmi lesquels se trouvaient 4 153 femmes. « Dans de nombreux cas, le pire aurait pu être évité si la patiente s’était fait dépister à temps, soit au stade précoce de la maladie. » La NIC souligne aussi un fait méconnu, à savoir que « de plus en plus d’hommes sont aussi atteints du cancer du sein ».

Les 12 centres communautaires où se feront des dépistages gratuits sont : le Montagne Blanche Social Welfare Centre, le Chemin Grenier Social Welfare Centre, le Quatre Sœurs Community Centre, le Bambous Social Welfare Centre, le D’Epinay Village Hall, le Deux Frères Sub Hall, le Roche-Bois Social Welfare Centre, le Camp de Masque Pavé Social Welfare Centre, le Bel Air Social Welfare Centre, le Quartier Militaire Social Welfare Centre, le Goodlands Social Welfare Centre et le Mont Roches Social Welfare Centre.