source photo : internet

L’épidémie de choléra se propage rapidement dans le nord-est du Nigeria, région toujours en proie au conflit contre Boko Haram, où elle a fait 175 morts et affecte plus de 10 000 personnes, a mis en garde lundi le Norwe- gian Refugee Council (NRC).

«La maladie se propage rapidement dans les camps de déplacés, qui ont un accès limité à des installations sanitaires décentes», a déclaré Janet Cherono, chef de projet du NRC à Maiduguri, la capitale de l’Etat du Borno.

L’épidémie de choléra, qui frappe les trois Etats du nord- est (Borno, Adamawa, Yobe), a fait 175 morts et près de 10 000 personnes, porteuses du virus, ont été récensées début novembre. Le NRC s’inquiète particulièrement de la «très forte concentration de population» dans les camps de déplacés ou dans les camps informels où se sont réfugiés les personnes fuyant les combats entre l’armée nigériane et les insurgés de Boko Haram.

Maiduguri, la grande ville du nord-est, accueille à elle seule 243 000 personnes, selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (IOM).