• Atelier de travail par le MIE pour enlever le flou

Les chefs d’établissements et enseignants auront ce jeudi des réponses d’une manière officielle à leurs nombreuses questions concernant les évaluations de fin d’année pour les élèves admis en “Grade 7-Extended stream” ainsi que sur la suite du parcours de ces enfants l’année prochaine. En effet, les collèges privés ont été informés mardi de l’organisation d’ateliers de travail par le Mauritius Institute of Education pour le personnel concerné et démarrant ce jeudi.

Des recteurs des collèges d’État et privés dénonçaient dans Le Mauricien de samedi « le flou durant toute l’année scolaire 2018 » par rapport au programme d’études de l’“Extended Stream” et ont été très critiques envers le ministère en raison de la manière dont les choses se sont déroulées cette année.

Les chefs d’établissement ont fait part de leurs inquiétudes et ont abondé dans le même sens : « Le ministère ne sait plus dans quelle direction aller dans ce projet éducatif ». Ces responsables d’établissements ont été soulagés d’apprendre hier que leur cri au sujet des apprenants de l’“Extended Stream” n’avait pas été vain et que le MIE s’était chargé d’apporter des éléments de réponse.

La Private Secondary Education Authority a invité les collèges à déléguer les personnes suivantes à ces ateliers de travail : un responsable d’établissement, une “Facilitator” (chef de département) de l’“Extension stream” et les enseignants de trois “core subjects”, notamment, mathématiques, anglais et français. Le MIE présentera aux participants un Extension Programme Progress Book et un Student Report 2018 et les discussions porteront aussi sur la préparation de l’année scolaire 2019. « Nous enverrons les profs concernés à ces ateliers de travail et j’espère qu’ils ne seront pas déçus à la fi n de la journée », a dit un recteur. « Nous ne comprenons pas pourquoi les autorités ont-elles attendu la dernière minute pour s’intéresser à la situation des élèves de l’“Extended Stream” en fi n d’année alors que nous entrons dans quelques jours dans la période d’examens pour l’ensemble de l’établissement », se demande ce recteur. Par ailleurs, un grand nombre d’élèves de l’“Extended Stream” se sont inscrits pour les prochains examens du “Primary School Achievement Certificate”, a-t-on appris.

Or le plus inquiétant, c’est que la majorité d’entre eux n’ont reçu aucun accompagnement scolaire, aucune préparation pendant l’année écoulée pour prendre part à nouveau à ces examens de fi n d’études primaires. « Ces enfants veulent tenter leurs chances une deuxième fois et nous ne pouvons pas les en empêcher. Les collèges ne sont pas concernés par le programme d’études du PSAC et nous avons fait comprendre aux parents qu’ils devront se tourner vers les leçons particulières pour avoir le soutien nécessaire pour leurs enfants », ont expliqué des chefs d’établissement du secondaire.