Le gouvernement n’écartera pas le secondaire privé du projet Nine-Year Schooling. La ministre de l’Éducation Leela-Devi Dookun en a donné l’assurance aux dirigeants de la Fédération des managers des collèges privés lors d’une réunion avec eux jeudi dernier. Une annonce qui semblait très importante pour la ministre à communiquer ce jour-là en raison des sentiments d’inquiétudes que la fédération a exprimées dans un document axé sur ce nouveau projet éducatif et qui a été envoyé à son ministère.
Selon des membres de cette fédération, la ministre de l’Éducation a été très claire quant à la nécessaire collaboration du privé pour la mise en oeuvre du Nine-Year Schooling. « À plusieurs reprises, elle nous a dit que nous ne devrions avoir aucune inquiétude par rapport à notre partenariat avec l’État. Elle nous a dit que le privé ne restera pas en dehors du projet, que ce soit pour le Lower Secondary ou pour le Upper Secondary. Dans l’ensemble, nous avons eu une très bonne réunion », dit un participant.
Mais cette réunion de jeudi dernier au ministère de l’Éducation n’avait pas pour objectif principal le Nine-Year Schooling. La fédération avait en effet demandé une rencontre avec la ministre pour relancer les requêtes faites depuis des années au ministère pour leur secteur, certaines d’entre elles figurant dans les rapports du Pay Research Bureau, à l’instar du recrutement d’un Senior Educator, d’un IT Technician et d’un Gateman.
Les dirigeants de la fédération ont abordé aussi ce jour-là le nouveau quantum des subventions aux collèges, qui doit entrer en vigueur l’année prochaine. En effet, la révision de la Grant Formula a lieu tous les trois ans et le nouveau montant tient compte de l’augmentation du coût de la vie et d’autres facteurs s’étant ajouté à la vie de l’école entre-temps. Le package de grants que perçoit un établissement couvre les aspects suivants : dépenses générales par élève (per capita grant), dépense par tête d’élèves pour les matières requérant des travaux pratiques (expenses per student), des incentive elements (“specialists rooms”, bibliothèque, terrains de jeux, gymnase et autres facilités sportives), la performance académique (taux de réussites aux examens de SC et HSC), le paiement au manager (managerial grant), ainsi que le bâtiment (annual rental value).