Un choix difficile avec le nombre incalculable de vitrines et de marchands ambulants à chaque coin de rues qui croulent sous les jouets. Des jouets de plus en plus complexes et sophistiqués pour être encore plus proches du réel et du monde des adultes.
La traditionnelle poupée n’existe presque plus. Il faut en prendre soin comme l’on prendrait soin d’un nourrisson. Il faut la nourrir, la bercer, changer ses couches lorsqu’elle fait pipi ou caca sinon elle laisse éclater sa colère. Elle peut même réagir à vos câlins et autres marques d’affection en gazouillant et en émettant des cris de joie.
La célèbre poupée Barbie résiste au temps mais évolue. Ainsi, chez Lotus d’Or, à Port-Louis, l’on retrouve non seulement les Barbie de collection mais aussi la Barbie détective qui cache une caméra permettant à l’enfant de prendre des photos, de faire des vidéos et de faire son propre montage.
La cuisinière classsique n’existe presque plus. Des sons y sont perceptibles tel celui de l’eau qui coule du robinet. Elle se complète avec plusieurs équipements notamment avec la machine à laver, le réfrigérateur et le lave-vaisselle.
Côté garçons, les véhicules téléguidés ont la côte. Lotus d’Or propose un professionnel helicopter-stabiliser à la vitesse digitale. Autre engin prisé : un appareil volant pouvant servir à la fois d’hélicoptère que d’avion. Chez Wing Tai Chong, outre les appareils téléguidés, les gadgets des dessins animés Cars sont presque écoulés.
Les jeux de société sont, une fois encore, des valeurs sûres de Noël. Les jeux traditionnels comme le Monopoly, le Sudoku, le Scrabble, le Trivial Poursuit ou Dr Maboul sont toujours autant demandés. Ces dernières années, le monopoly a considérablement évolué allant même jusqu’à proposer d’effectuer des paiements par carte de credit tout en faisant de la musique. Par exemple, le Monopoly classique s’est vendu comme des petits pains chez Win Tai Chong, indique une vendeuse.
Les laptops éducatifs fascinent encore. L’âge n’a plus d’importance puisque certains sont conçus pour des bébés notamment des mobiles parlants et des veilleuses musicales où les parents peuvent enregistrer leur voix, indique Georgette Wong Keng, responsable chez Lotus d’Or. Pour Michel, gérant du magasin les jouets de la marque Matel, fisher-price et Vitee se résument à « sécurité, qualité et solidité. » « Nos joujoux de ménage sont non toxiques et peuvent même être utilisés dans le micro-ondes. »
Au rayon des animaux, le monde de la jungle séduit les bambins. S’ils n’ont pas craqué pour un walking puppy qui se laisse promener avec une laisse, peut-être demanderont-ils le chien, un vrai-faux toutou qui réagit aux caresses. Pas de crottes à ramasser, juste quelques aboiements de temps en temps. Une bonne idée pour les parents qui veulent éviter à tout prix le vrai toutou à la maison.
La hotte du Père Noël a aussi fait la part belle aux jouets estampillés « super héros » du grand et du petit écran. L’on retrouve, dans plusieurs grandes marques à travers l’île, des robots Transformers pouvant se transformer en voitures.
Si les nouvelles technologies attirent les grands enfants sages que nous sommes, les petits ne sont pas en reste. Il y avait déjà les appareils photo numériques pour les plus petits, voilà que la vidéo s’invite sous le sapin. Ainsi, Lotus d’Or propose un Kidi-zoom à partir de 4 ans. Une caméra vidéo ludique et costaud qui permet aux Spielberg en herbe de faire leur montage et leurs trucages.
A vous de jouer mais aussi fascinants soient ces jouets, ne négligez pas vos priorités pour éviter de tomber dans la spirale de la dette. Faites des choix judicieux!