Les résultats à la circonscription No 16 Vacoas-Floréal ont été proclamés hier à 18h. L’Alliance Lepep remporte un score de 3-0 avec, en tête de liste, Nando Bodha, qui a obtenu 20 201 voix, suivi de Santaram Baboo (17 442 voix) et Étienne Sinatambou (16 962 voix). Si les candidats étaient conscients du fait que rien n’était joué d’avance dans cette circonscription et que toute l’attention était centrée sur le match Bodha-Bappoo, un score de 3-0 en faveur de l’Alliance Lepep a définitivement créé la surprise. Nando Bodha se retrouve ainsi élu en tête de liste dans cette circonscription pour la quatrième fois alors qu’après 23 ans, le PMSD a un candidat élu au No 16.
Après plusieurs heures d’attente, les urnes ont finalement livré leur verdict. Nando Bodha, Santaram Baboo et Étienne Sinatambou sont les élus du No 16. La proclamation a été faite à la Pandit Cashinath Kestoe Aryan Vedic School après une lecture par la Returning Officer Karuna Gunesh-Balaghee des résultats du scrutin tenu la veille dans les 16 centres de vote. Avec le démarrage relativement tard dans ce centre de dépouillement, les premiers résultats n’ont été annoncés qu’à 13h15. Les candidats du PTr-MMM avaient, à cette heure, déjà quitté le centre de dépouillement pour ne plus revenir après avoir réalisé, vers midi, que les résultats étaient en faveur du camp adverse. Une ambiance plutôt bon enfant a régné tout au long de la journée, bien que la lenteur avec laquelle le dépouillement du scrutin s’est effectué en a dérangé plus d’un. Le dépouillement a finalement pris fin vers 15h. Cependant, les activistes qui étaient déjà prêts à célébrer la victoire de leurs candidats, ont dû patienter trois heures de plus avant de pouvoir entrer dans la cour de l’école. L’ambiance prendra son essor à l’école Aryan Vedic après 15h quand les candidats étaient persuadés d’une victoire sans appel. Entre-temps, l’excitation était montée d’un cran à l’extérieur du centre. Un cercueil orné de tissus mauve et rouge, portant les photos des trois candidats de l’alliance PTr-MMM, était aussi visible dans la masse des activistes. En quelques instants, la cour de l’école a alors été envahie par une marée orange, bleue et blanche. Les sons du dholok, du tambour et des djembés s’unissaient pour donner un ton de fête. C’est devant une foule en délire que les candidats ont finalement pris la parole après la proclamation des résultats. Les défilés ont continué par la suite dans la circonscription.