Les maraîchers au marché de Rose-Hill et les commerçants des alentours, de même que des passants, ont assisté avec soulagement mardi au démantèlement des “baraz tol” érigés depuis au moins deux ans autour du marché ainsi que sur une bonne partie de la rue Duncan Taylor (longeant le Stade de Rose-Hill) dans le cadre des travaux du Metro Express.

On remplace en ce moment les feuilles de tôle par du “fencing” mais les commerçants et les citadins ne sont « pas moins mécontents » à l’égard des députés du gouvernement et de la mairie. « Komie fwa nou finn kriye dan bann radio ek dan lagazet pou dir ki ena danze avek sa bann baraz-la e ki sa finn dekouraz bann kliyan ? Se lavey eleksion ki zot somey kase e ki zot realize ki sa bann pasaz-la ti vremem bann koulwar de la mor », disent sur un ton furieux des commerçants. Et d’ajouter : « Zot dir ki pe met “fencing” pou plis transparans. À quel type de transparence font-ils allusion ? Nou anvi riye kan nou tann sa. »