L’exercice d’enregistrement des candidats pour la circonscription No 20 (Beau-Bassin/Petite-Rivière) à l’école Philippe Rivalland s’est déroulé sans incidents, la majorité ayant déjà complété les procédures dès la mi-journée (24 candidats étaient alors enregistrés). Dès 9h, les officiers de la commission électorale ont eu fort à faire avec le flot continuel de candidats durant la matinée.
Les premiers candidats arrivés dés l’ouverture du bureau de vote ce matin sont ceux du Front Socialiste et ceux des Verts Fraternels, aksion kont la mizer.?L’exercice s’est déroulé dans le calme plat, les candidats suivant les consignes des officiers. Hormis une confusion crée autour de la candidature d’une des membres du Front Socialiste. Étant malade, celle-ci n’a pu se présenter en personne et était représentée par Devarajen Kanaksaby, qui n’était pas en possession ce matin de la carte d’identité de la candidate. Ce dernier est sorti en colère du Returning Office, pensant que la candidature de son collègue allait être compromise, mais le Returning Officer Raj Seebaluck est rapidement intervenu pour calmer les esprits. La candidature a été finalement acceptée.
Le calme s’est envolé avec, en premier lieu, l’arrivée des candidats et supporters des mauves et rouges. Rajesh Bhagwan, Franco Quirin et Danisha Sornum, accompagnés de plus d’une centaine de partisans, sont arrivés peu après 10h. Ils ont défilé du quartier-général de l’alliance PTr/MMM rue Vandermeesch jusqu’à l’école Philippe Rivalland. La cour du centre de vote a rapidement été envahie par une marée rouge et mauve avec les traditionnelles pétarades et ravannes.?Même ambiance pour les candidats de l’Alliance Lepep, qui sont arrivés aux alentours de 11h15. Anil gayan, Guito Lepoigneur et Alain Aliphon affichent le sourire et sont confiants de faire tomber la citadelle mauve. Après l’exercice d’enregistrement, les supporters ont entamé un défilé dans les rues de la circonscription.