“Nou ranze, nou batir, nou inir”. A l’instar de cette déclaration de Yogida Sawmynaden, les différents orateurs de l’Alliance Morisien sont principalement revenus sur les réalisations du gouvernement sous Pravind Jugnauth. En ne manquant pas d’égratigner leurs adversaires politiques.

Un mot qui ressort des divers discours : développement.

Pour le congrès nocturne du 10 octobre, Joe Lesjongard a assuré que leur alliance se dirigeait “vers une victoire”.

Anwar Husnoo a, lui, encouragé à voter pour ceux “qui travaillent dans l’intérêt du pays” et “des enfants”.

”Eski kan PTr ti o pouvwar li ti pe get lintere pei?” a-t-il questionné. “Eski ou anvi vot pou enn parti ki plant gandia, legaliz gandia?” a-t-il ajouté en faisant référence au PMSD.

Leela Devi Dookun a, elle, évoqué les changements apportés au système éducatif, revenant notamment sur la gratuité des études tertiaires.

Pour sa part, Pravind Jugnauth a réitéré son engagement auprès de la population, notamment des jeunes, en assurant que tout sera fait pour réduire le chômage.