Contrairement à la saison dernière où les stalles affichaient complet, ils ne seront que sept chevaux sur la ligne de départ de The Noble Salute Cup, un sprint doté d’un label de Groupe 3. D’emblée on note que Green Keeper, détenteur du trophée, vient défendre son acquis épaulé par son compagnon d’écurie, le non moins valeureux Chief Mambo, confié à Nishal Teeha.
Green Keeper, qui sera associé à son jockey habituel, Johnny Geroudis, portera certes le top weight de 61 kg mais s’élancera à la corde. Ce qui ne sera pas forcément un avantage car il s’est déjà montré lent à l’ouverture des boîtes dans le passé. Le porte-drapeau de l’écurie Rousset a reçu une préparation méthodique en vue de cette épreuve et a même remporté avec une certaine aisance son barrier trial du 12 mars dernier. Désormais plus maniable, Green Keeper, s’il prend un bon départ, pourrait ne ne jamais être rejoint.
Son compagnon d’écurie Chief Mambo est sans doute le plus rapide du lot mais on veut croire qu’il ne s’engagera pas dans un coupe-gorge avec Green Keeper une fois que ce dernier aura trouvé sa vitesse de croisière. A défaut de victoire cette fois, une place sera largement à sa portée.
S’il y a un cheval qui pourrait inquiéter Green Keeper, c’est bien Casey’s War. On se souvient que dans la Princess Margaret Cup la saison dernière, le petit coursier de Ricky Maingard n’avait point démérité à poids égal, échouant à 1,15L du champion de Gilbert Rousset. Vu qu’il reçoit sept kilos de Green Keeper, Casey’s War peut légitimement revoir ses ambitions à la hausse d’autant qu’il sera très bien servi par sa troisième ligne.
Elusive River et Mr Black Tom seront les représentants de l’écurie Foo Kune. Le premier nommé, pourtant précédé d’une bonne réputation, a complètement raté sa première année de compétition à Maurice. Son entourage a tout repris avec lui et on pense qu’il serait plus sage de le revoir. Idem pour Mr Black Tom, confié à Dereck David, que nous voyons difficilement renverser les pronostics en dépit du fait que Green Keeper lui rend pas moins de dix kilos.
L’écurie Merven engage Bobby Bear qui fait généralement bien sur sa fraîcheur. C’est un bon finisseur, mais possède-t-il suffisamment de classe pour mater Green Keeper? Si, à première vue, la réponse est non, nous pensons qu’avec son poids plume, une place demeure dans ses possibilités.
Quand à Seattle Ice, sa longue inactivité nous pousse à croire qu’une tâche compliquée l’attend, mais le cheval parait dans bien dans sa peau.
Malgré le fait qu’il rende du poids à tous ses adversaires, nous ferons de Green Keeper notre favori pour la victoire et pour les accessits nous désignerons Casey’s War, Chief Mambo et Bobby Bear.