La première épreuve principale de la saison 2015, une course de Groupe 3 réservée aux coursiers de la C1&2, est revenue à l’écurie Rousset par l’entremise de Polar Royale au terme d’une course tactique parfaitement maîtrisée par Derreck David. Une victoire qui mettra certainement du baume au coeur du Sud-Africain, qui avait auparavant mordu la poussière sur les deux favoris que sont Pont D’Avignon et Rear Admiral un peu plus tôt dans la journée. La campagne 2015 a également bien démarré pour l’association Maingard-Lerena avec un joli doublé à leur actif à la faveur des succès de Chinese Gold et Elite Class. Cédric Ségeon, le jockey champion a aussi ouvert son compteur au cours de cette journée inaugurale grâce à Ruby King.
Même si Polar Royale, qui était dans une forme irréprochable pour sa première participation cette saison, avait été installé comme favori de l’épreuve, d’aucuns s’accordaient à dire que Ryder Cup, le cheval de l’année 2014, aurait aussi une belle carte à jouer s’il se retrouvait seul aux avant-postes. Cette hypothèse se vérifia dès les premières encablures quand le représentant de l’écurie S.Ramdin prit aisément le contrôle des opérations après un départ canon tandis qu’Emerald Approach fut quelque peu surpris à l’ouverture des boîtes. Après une mise en route moyenne, Polar Royale fut sollicité pour rester au contact de son principal adversaire mais sa tâche ne fut nullement facilitée par François Bernardus qui le condamna en épaisseur. Casey’s War se retrouva sur la lice derrière le trio de tête mais il se montra assez ardent, forçant même Liquid Motion en épaisseur à la sortie du premier virage. Ice Axe et Emerald Approach étaient, eux, plus en retrait. Un rapide coup d’oeil sur le sectional time des premiers 400 mètres ne laissait aucun doute quant aux velléités du meneur de vouloir réduire l’épreuve à un sprint.
La cadence augmenta sensiblement dans la descente alors qu’Ice Axe et Emerald Approach avaient recollé au peloton. Une telle configuration ne faisait qu’accroître les chances de Ryder Cup et Derreck David le savait bien, d’où son move prématuré. En effet, le Sud-Africain passa franchement à l’offensive avec Polar Royale à 600 mètres du but. Pris de court par cette attaque, Joorawon tenta initialement de lui tenir tête mais dut jeter l’éponge dans la dernière courbe. Lancé tel un bolide, Polar Royale entama la ligne d’arrivée avec une bonne longueur d’avance sur le reste du peloton. Ryder Cup tenta d’enclencher sa deuxième accélération mais rien n’y fit. Polar Royale contra cet assaut avec assurance avant de se mettre hors de portée de ses adversaires. François Bernardus, qui avait suivi en embuscade pendant tout le parcours, essaya de se mêler à la lutte mais son action fut trop tardive pour pouvoir inquiéter le favori. Il conclut cependant sur une bonne note pour précéder Ryder Cup dans l’ultime foulée.
Polar Royale boucla ainsi les 1400m dans l’excellent temps de 1’22’’66, améliorant du coup le class record et échoua à 45 centièmes de seconde seulement de la meilleure marque sur la distance, détenue par Green Keeper depuis 2011. Avec une telle démonstration, il ne fait aucun doute que le fils de Ashaawes est bien parti pour jouer les premiers rôles cette saison encore. Ses futurs adversaires sont donc prévenus !