Dans le 15ème numéro de Le Cordage (magazine d’information du diocèse anglican de Maurice, en vente à Rs 25 l’exemplaire) les lecteurs auront le loisir, alors que Noël est à deux jours, de trouver réponses aux questions suivantes dans un article consacré au Père Noël : Have you ever wondered what lies behind the story of Father Christmas ? And why he is also called Santa ?
A côté de ce texte sur le personnage énigmatique du Père Noël, Le Cordage présente le message de Noël de Mgr Ian Ernest, évêque de Maurice et archevêque de la Province de l’océan Indien. Le message du chef de l’église anglicane locale et régionale est basé sur le Chant de Marie, le Magnificat, dont trois fonctions sont relevées par rapport à l’événement attendu — la naissance de Jésus :
« Pour que nous comprenions le sens et l’essence même de la naissance de Jésus, cheminons avec le Magnificat pour goûter à la présence de Dieu en nos vies.
1. Le Magnificat parle d’une foi découverte et vécue, et Marie en est l’exemple parfait. Par sa conviction religieuse, elle déclare que la grâce de Dieu qui lui est accordée est aussi donnée à toutes les nations. Marie nous enseigne donc à reconnaître la présence d’un Dieu qui agit.
« Mon âme magnifie le Seigneur et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur. »
2. Le Magnificat dit aussi que l’oeuvre de Dieu est accomplie par les personnes les plus modestes.
« Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante, car voici désormais toutes les générations me diront bienheureuse. »
3. Le Magnificat conclut que les rêves de la foi seront toujours réalisés aussi longtemps que nous rêvons des promesses faites par Dieu.
« Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent… Il a rassasié de biens le affamés. Il a secouru Israël son Serviteur. »
Les pages suivantes sont consacrées au programme des services religieux prévus dans les différentes églises anglicanes de l’île et la spécialité de Noël qu’est la dinde rôtie dans les pays anglophones (le texte consacré à cette spécialité se décline en trois parties : son histoire en Grande-Bretagne, la manière de l’apprêter et les accompagnements pour la mieux savourer).