GÉRARD BAUNGALÉA

Lors de la visite du Pape François à Maurice, il a mis l’accent sur l’écologie et la protection de l’environnement. Nous nous apprêtons à fêter Noël et les préparatifs vont bon train. Les rénovations terminées, la décoration a déjà commencé et il ne manque plus qu’à mettre le sapin naturel dans le salon, car, dit-on, son parfum est celui de Noël. Et tel n’est évidemment pas le cas pour les arbres artificiels. Pour satisfaire la demande, beaucoup d’arbres sont déjà coupés. Combien faudra-t-il couper encore ici et à travers le monde ? Et dire qu’on est en train de faire des campagnes pour le reboisement. Noël Ecolo ? Tu parles…

Une semaine après la Noël, nous allons accueillir la Nouvelle Année. Comme c’est la tradition ici à Maurice, ce sera à coup de pétards et de feux d’artifices tout feu, tout flamme. Combien allons-nous dépenser pour bien renforcer notre arsenal ? Peu importe le prix car l’année a été dure et il faut absolument ‘pous mofinn’, ‘tir bann soy’, mais surtout se mesurer à nos voisins que nous voulons épater. Et le bruit suivi de cette grosse fumée irrespirable, est-ce bien pour nos personnes âgées, nos malades, nos animaux domestiques chéris, notre environnement ? On s’en fout car ce n’est qu’une fois l’an que l’on brûle autant d’argent. Noël écolo ? Faudra repasser, cher Pape François.

Joyeux Noël et Bonne Année 2020

à vous et à vos familles…