Ils ne seront finalement que sept à se disputer la première des deux manches du championnat de 3-ans ce samedi. Au moment du scratching, la surprise est venue du côté de Gilbert Rousset, qui ne sera pas représenté dans cette épreuve, alors même qu’il avait entré trois chevaux. Il semblerait que l’entraîneur champion soit persuadé que Count Henry et le duo Maxamore-Glen Coco détiennent de meilleures chances de victoire dans les 2e et 7e épreuves respectivement. Pour notre part, nous avons une petite préférence pour Oomph qui, selon nous, est le meilleur cheval du lot. L’élève de Jean-Michel Henry n’aura qu’à prendre un bon départ pour garder ses chances intactes.
Le départ, c’est le seul souci d’Oomph en ce moment. On se souvient que lors de ses débuts (9e journée), il avait lamentablement raté sa mise en action, mais il trouva quand même moyen de réaliser les meilleurs 600 derniers mètres de la course (35.35) pour finir dans le paquet. Lors de la 11e journée, les fils de Tiger Ridge s’élança encore une fois avec plusieurs longueurs de retard avant de conclure plaisamment pour s’octroyer le deuxième accessit (35.65) derrière un intouchable Black Tractor. À bien voir, ils ne sont pas nombreux les compétiteurs qui ratent leur départ mais qui concluent aussi bien qu’Oomph. Ce qui nous laisse à penser que le cheval de Cédric Ségeon n’aura qu’à soigner sa mise en action pour garder ses chances vivantes. A ce chapitre, il faut faire ressortir que son entourage s’est donné beaucoup de peine à (re) faire son éducation tant à Port-Louis qu’à Floréal, où le jockey français s’est même rendu le jeudi 8 juin. Physiquement, on ne peut rien reprocher à Oomph et il demeure notre favori pour la victoire.
Dans la mesure où Oomph se montre lent au départ, les chances de victoire des autres concurrents se verront optimisées. En première ligne on retrouve le duo de Ricky Maingard Rebel Alliance-Dark Force. Au niveau de la hiérarchie, ces deux chevaux sont certes les plus mal lotis, mais le style dans lequel ils se sont imposés laisse supposer qu’ils ont encore une belle marge de progression. Muzi Yeni a porté son choix sur Rebel Alliance, tandis que Dark Force a été confié à Swapneel Rama. Finisseurs, ces deux chevaux devront en principe précéder Oomph dans le parcours — du moins il en ont tout intérêt — pour garder leurs chances intactes. Ils auront leur mot à dire en cas de défaillance de la monture de Cédric Ségeon.
À l’avant, c’est Answeringenesis qui devrait imposer sa loi. Certains argueront que sur 1400m — une distance qu’il aborde pour la première fois de sa carrière — et avec une lice placée à 3,25m sa tâche ne s’annonce pas de tout repos. Mais l’élève de Preetam Daby aura pour lui de se retrouver seul aux avant-postes. S’il parvient à réduire la course, il sera difficile à remonter. Avec Rye Joorawon sur le dos, le coup est largement jouable. Answeringenesis est resté dans un esprit de compétition et se trouve actuellement dans d’excellentes dispositions.
Glorious Goodwood est le seul du lot qui en sera à ses débuts à Maurice. On sait que ce n’est jamais facile pour un 3-ans de débuter au Champ de Mars. Ce pensionnaire de Rameshwar Gujadhur a bénéficié d’une préparation de longue haleine et sera présenté dans une belle forme. Il a déjà démontré un certain pas dans son pays natal et on devrait le retrouver dans le dos d’Answeringenesis. Sur sa forme actuelle, il peut jouer un vilain tour aux favoris.
Night Chapel devrait lui aussi être bien placé dans le parcours. Le parcours rallongé n’est pas pour lui déplaire. Il s’est montré en progrès à l’entraînement et une place est dans ses possibilités. Un accessit, cela devrait aussi être un motif de satisfaction pour Soweto Moon, dont la tenue est sujette à caution. L’élève de Ramapatee Gujadhur aura contre lui non seulement les false rails, mais aussi le fait de s’élancer complètement de l’extérieur.