Me Ammanah Ragavoodoo, l’avouée du Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, a été nommée en tant que membre de l’Electoral Supervisory Commission et de l’Electoral Boundaries Commission. Cette nomination a été officialisée cet après-midi par la State House et cela en dépit des protestations du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, et des autres leaders des partis d’opposition siégeant à l’Assemblée Nationale, dont le leader du MMM, Paul Bérenger.

Lakwizinn du Prime Minister’s Office, qui avait soutenu cette nomination au terme de la Constitution a eu la main haute et cela malgré les protestations véhémentes de l’opposition, dénonçant que la présence d’un proche de l’entourage du leader du MMM à la veille des prochaines élections générales constitue une atteinte à l’intégrité et l’indépendance de cette instance cruciale dans l’organisation des consultations populaires.

Pas plus tard qu’hier, le président de la République, Barlen Vyapooree, s’était lancé dans une série de consultations, avec l’espoir que la voix de l’opposition allait être entendue. Mais la proposition du Premier ministre a été entérinée cet après-midi.

Contacté par lemauricien.com, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval trouve cette nomination « décevante ». « Nous avons pris un recul dans l’indépendance de la constitution. Un sérieux pas en arrière », dit-il.