C’est dans le calme absolu et dans la tranquillité que s’est déroulé l’enregistrement des candidats pour les élections municipales du 14 juin prochain. Comme annoncé, l’Alliance Lepep et le Mouvement Militant Mauricien (MMM) ont fait enregistrer leurs candidats dans tous les wards de la capitale et le Front Solidarité Mauricien (FSM) dans certains wards. Quelques petits partis ainsi que des candidats indépendants se sont également fait inscrire.
Dans une déclaration, Aadil Ameer Meah du MMM a dit que les citadins sont en colère contre le gouvernement. «Zot fin promet l’anplwa, me zot pe don lisansiman. Ban sitadin anvi sanksyon sa gouverman la», a-t-il dit, avant de préciser que le MMM mise sur une stratégie de proximité. Quant à Salim Abass Mamode, il a dit vouloir donner un nouveau visage de Port-Louis aux Mauriciens.
Le démarrage a été très lent au niveau du Ward 3 à l’école Raoul Rivet Government School et l’atmosphère assez lourde jusqu’à ce que se pointe, aux alentours de 10 heures, le premier candidat Tevanarjen Pounoosamy, chauffeur de taxi âgé de 49 ans qui pose en indépendant. « En tant qu’habitant de cassis, je veux améliorer ma ville et mon objectif est d’encadrer les jeunes», souhaite-t-il. Ils étaient au nombre de 16 candidats à s’inscrire au Ward 3 et selon Kevina Poollay Mootien, la Returning Officer, tout s’est passé sans anicroche. Même son de cloche au Ward 4, à l’école GMD Atchia qui a accueilli 34 candidats où Medaven Armoogum, Returning Officer, dira: « Il n’y a eu aucun incident à déplorer, tout s’est passé dans le calme. À l’heure de la fermeture à 15 heures, il faudra voir dans l’ensemble qu’il n’y ait pas plus de deux tiers de candidats du même sexe, et ce, au niveau des huit wards. Autrement, le commissaire va informer le liason agent qu’il y a un problème et il faudra rétablir la balance au niveau des partis. Mais la question ne se pose pas pour les candidats indépendants.»
Dans les arrondissements Nos 1 et 2 de Port-Louis, les centres de dépôt de candidatures ont connu une certaine animation, surtout pendant la matinée. Les premières inscriptions à l’école du gouvernement de Pointe-aux-Sables ont été faites par les candidats de Resistans ek Alternativ.
L’arrivée des candidats de l’Alliance Lepep vers 10h30 a créé une effervescence dans les environs du centre de dépôt. Bien encadrés par les ministres Aurore Perraud et Alain Wong, ainsi que le député de la circonscription No.1, Patrice Armance, les candidats de l’Alliance Lepep ont fait leur entrée à la tête d’un défilé de sympathisants. Ils ont vite complété les formalités avant de repartir vers 11h15 pour une tournée dans d’autres localités du Ward 1.
Deux heures plus tard, les candidats du MMM se sont présentés pour leurs inscriptions. Eux aussi, pour impressionner les citadins de l’arrondissement, ont participé à un défilé qui s’était auparavant arrêté au Dr. James Burty David SSS à Bell Village où les candidats du parti se sont rendus pour les formalités nécessaires. 
La confiance est de mise chez les deux principaux blocs. Notons, par ailleurs, que dix-sept candidats sont en lice dans le ward 1 contre 21 dans le Ward 2.