« Personelman mo pa’nn ena okenn obzeksion. Dapre lalwa, li pa diskalifie pou vinn enn manb », a déclaré le Premier ministre Pravind Jugnauth, lors du premier anniversaire du Citizen Support Unit à la Cybercité à Ebène hier, mercredi 30 mai.

« Il n’y avait rien d’illégale dans la nomination de Shamila Sonah-Ori pour siéger à l’Electoral Boundaries Commission et à l’Electoral Supervisory Commission », a soutenu le chef du gouvernement. Toutefois, Shamila Sonah-Ori a adressé une lettre à la présidence de la République à cet effet hier après-midi pour annoncer sa renonciation à la nomination.

Pravind Jugnauth a également tenu à mettre certains points au clair sur la proximité de Shamila Sonah-Ori avec le MSM: « Eski ou kone ki Désiré Basset mo avoka ? Ou Dev Gorrea manb Komision, bo-frer Satish Faugoo, ki enn politisien ? Ki Nargis Bundhun osi manb sa Komision-la, li frer Raouf Bundhun, ki ti dan politik ? Mo pa dir ki sa bann dimounn-la zot diskalifie. Shamila parant par alians (avec Pravind Jugnauth) me sa pa ‘le dir ki li diskalifie », a-t-il conclu.