Les juges Eddy Balancy et Asraf Caunhye, siégeant en Appel, ont renversé, dans un jugement rendu vendredi, la décision de la Tertiary Education Commission (TEC) de nommer Arunen Valayden au poste de Head of Research and Planning. Cette décision fait suite à une plainte logée par Sushita Gokool-Ramdoo, qui avait évoqué le non-respect des procédures lors de l’exercice de sélection, demandant ainsi à la cour de l’annuler. « Any proper appointment to the post in question could only be effected by following the appropriate selection exercise », ont statué les juges.
Après l’annulation d’un recrutement en 2013, la TEC essuie un deuxième revers en Cour suprême. Elle s’était retrouvée en cour l’année dernière suite à un appel à candidatures pour l’emploi d’un Executive Officer sur la base d’un contrat de deux ans. Selon les schemes of service, ce recrutement doit prioritairement être fait en interne, mais des trois candidatures reçues pour le poste, une seule émanait d’un employé de l’institution, celle d’Ahmed Saleem Khadaroo. Le poste lui avait toutefois été refusé alors que les deux autres candidats avaient été acceptés. Ahmed Khadaroo devait porter plainte contre la TEC en 2012 pour une révision de cette décision. La Cour lui avait donné raison, statuant que « la TEC n’avait pas le droit de procéder à un recrutement sans en faire l’annonce ».
Dans un jugement rendu vendredi, la Cour suprême vient une nouvelle fois critiquer le non-respect des procédures dans l’exercice de recrutement à la TEC pour la nomination du Head of Research and Planning. Sushita Gokool-Ramdoo avait logé une plainte demandant que cette nomination soit renversée, car, selon elle, l’exercice de sélection n’avait pas été fait de façon transparente selon les procédures établies à la TEC. Il a été soulevé que la nomination avait été faite en se basant sur la séniorité et l’occupation des postes précédents. Cependant, aucun appel à candidatures n’avait été lancé et aucun exercice de sélection n’avait eu lieu. La plaignante estime qu’elle était une candidate potentielle, mais n’avait pas eu l’occasion de passer par l’exercice de sélection.
La Cour suprême a ainsi renversé la nomination d’Arunen Valayden comme Head of Research and Planning, statuant que « any proper appointment to the post in question could only be effected by following the appropriate selection exercise ».