Orelia Vizman, une spécialiste israélienne en coaching personnel, a achevé le week-end dernier une visite de travail de trois mois à Maurice, passée plus particulièrement auprès de non-voyants et malvoyants regroupés au sein d’organisations non-gouvernementales. Ce programme intitulé « Empowering the visually impaired community – Personal coaching for success in all fields » a été réalisé sous les auspices de l’ONG Service Volontaire International, dont elle était l’invitée.
Durant son séjour, Orelia Vizman, qui est elle-même une jeune non-voyante, a eu l’occasion d’entreprendre un travail de “one-on-one coaching” avec une déficiente visuelle. Elle a aussi apporté son aide à des membres de Lizié dan lamain où cet exercice, généralement individuel, s’est déroulé avec l’aide des enseignants de l’association à cause de la barrières de langues. Mme Vizman a également fait plusieurs exposés à travers l’île dans l’objectif de sensibiliser et de former des personnes souhaitant se familiariser avec les techniques de coaching personnel. Elle a ainsi eu l’occasion de rencontrer des travailleurs sociaux, des responsables d’ONG oeuvrant auprès de personnes souffrant de handicaps divers. Des sessions tenues à Tamarin avec une quinzaine d’expatriés résidant à Maurice ont débouché sur la formation d’un mouvement de bénévoles souhaitant apporter leur aide dans ce domaine.
Toutefois, souligne Orelia Vizman au Mauricien, « change starts with government ». C’est dans cette optique qu’elle a rendu une visite de courtoisie à Sheila Bappoo, ministre de la Sécurité sociale. De la situation des handicapés, l’experte en coaching a regretté que Maurice soit encore « a way behind » en matière de Special Needs Education. Si elle dit noter les efforts du gouvernement à légiférer pour rendre obligatoire l’accès des handicapés à l’emploi, elle constate qu’en revanche, il n’y a pas de réels efforts en ce qui concerne l’éducation spécialisée, « pierre angulaire de l’amélioration du statut socio-économique des personnes autrement capables ».
Le coaching personnel est une technique privilégiant la valorisation des traits de caractère et des talents innés, de tout ce qu’il y a de meilleur chez une personne et dans sa vie afin de l’amener à s’aimer et à réaliser pleinement son potentiel humain. Outre de trouver ensemble des solutions à des problèmes personnels en se posant des questions, le programme comporte aussi un volet « Achieving goals » dont le plan de travail est basé sur un compte à rebours que se fixe l’intéressé.
À Jerusalem où elle possède un cabinet de consultation, Orelia Wizman pratique des sessions dites « one-on-one » où elle s’entretient avec le demandeur de coaching dans une pièce complètement vide à l’exception d’une table, de deux chaises et d’un pendule, afin de se focaliser sur le but recherché. Le coaching, souligne-t-elle par ailleurs, se pratique à la demande de la personne car le succès final éventuel dépend de la volonté de celle-ci qui, dit-elle, « need to be ready ». Le coach ne prodigue pas de conseils mais aide la personne à aller trouver, enfouies en elle, les réponses à ses questions. « Only you know what is best for you. »