Deux enfants âgés de moins de dix ans sont sous traitement intensif depuis qu’on a découvert qu’ils sont porteurs du virus H1N1. Des analyses de throat swabs réalisées au laboratoire du ministère de la Santé à Candos ont confirmé le diagnostic initial du médecin traitant de ces deux jeunes patients atteints de fortes poussées de fièvre depuis le début de la semaine.
Des recoupements d’informations effectués auprès de sources médicales concordantes indiquent que le plus âgé des deux avait été ausculté en début de semaine pour des problèmes de fièvre. Toutefois, le traitement à base d’antibiotiques ne devait pas donner les résultats escomptés, l’enfant faisant toujours de la température.
La situation devait se dégrader hier après-midi quand le deuxième enfant a commencé à souffrir des mêmes symptômes de forte fièvre. Après un premier diagnostic, le médecin devait passer à une étape supérieure en ayant recours à des throat swabs pour des analyses en laboratoire. Très vite, les premiers résultats pointaient en faveur du virus H1N1 avec confirmation ultérieure du laboratoire de virologie de Candos.
Les deux enfants ont été placés sous le traitement à base de Tamiflu comme le prévoit le protocole établi par le ministère de la Santé. Les parents et d’autres personnes ayant été en contact avec ces deux enfants sont également suivis en vue de détecter toute manifestation préliminaire de ce virus.
Une enquête a été ouverte en vue de déterminer l’origine de ce virus car les enfants et leur entourage n’ont pas effectué de voyage à l’étranger récemment.